Aluminium du Maroc : le chiffre d'affaires baisse de 30% à fin juin 2020

| Le 24/8/2020 à 12:22

Aluminium du Maroc a vu son chiffre d’affaires baisser de 30% à fin juin 2020 en comparaison avec la même période de l’année précédente, pour se situer à 304,4 millions de DH.

Selon la communication financière de la société, la baisse du chiffre d’affaires suit la tendance baissière des cours de la matière première et la baisse des activités commerciales liée à la crise sanitaire tant sur les marchés domestiques qu’à l’export. 

La société indique par ailleurs que « le rythme des commandes s’est accéléré depuis le début du mois de juillet ». « L’entreprise aborde le dernier quadrimestre avec un carnet de commandes raisonnablement optimiste », ajoute-t-elle.

La baisse du chiffre d’affaires au 2ème trimestre 2020, conjugué aux efforts entrepris pour maintenir l’emploi, et au respect des engagements vis-à-vis des fournisseurs, se sont traduits par une marge industrielle négative de 4,1 millions de DH sur le 2ème trimestre. Suite à cela, la marge industrielle du 1er semestre s’est dégradée pour s’établir à 10,7 millions de DH, en chute de 72% par rapport à 2019.

La société informe que le programme d’investissements de modernisation de l’outil industriel engagé en 2018 s’est poursuivi au cours du 1er semestre 2020. « Les équipes techniques ont mis à profit le temps libéré par la baisse de l’activité pour installer les différents équipements et réaliser le programme de maintenance annuelle en amont de la période estivale », indique Aluminium du Maroc.
Ainsi, les investissements ses sont situés à 11,6 millions de DH au 1er semestre, en hausse de 427% en comparaison avec la même période de l’année précédente.

Pour sa part, l’endettement a augmenté de 61% pour s’établir à 253,8 millions de DH contre 157,8 MDH une année auparavant. Selon la société, cette hausse s’explique par le surcroît temporaire de stocks (baisse de l’activité et des consommations), et partiellement par des contrats de rééchelonnements de dettes clients.
 

lire aussi
  • | Le 2/2/2023 à 17:07

    IPO : de hauts cadres relatent leur expérience face aux défis de la communication

    Dans le cadre d’une conférence sur la réputation financière, organisée par l’agence Bonzaï, plusieurs cadres de sociétés cotées ont fait part des challenges qu’ils ont dû relever dans leur communication. Le PDG de Cosmos Electro, Fahd Bennani, revient notamment sur l'IPO avortée de l'entreprise, à la suite d'un litige juridique concernant l'un de ses points de vente.
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.
  • | Le 30/1/2023 à 16:16

    Qui contrôle les principales banques commerciales au Maroc ?

    En fin d'année, le paysage bancaire a évolué avec la prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom. Voyons comment se répartit désormais le capital des principales banques commerciales du pays. Infographie.
  • | Le 23/1/2023 à 13:46

    En 2022, les dépenses de compensation ont atteint 42 MMDH

    Le Trésor a connu l’an dernier une amélioration de ses recettes, alors que les dépenses de compensation ont presque doublé par rapport à 2021. Le déficit budgétaire global demeure assez stable à 69,5 MMDH.