Dakhla : Un coup de fouet pour l’aquaculture

Sur un programme national de 256 projets aquacoles, Dakhla bénéficie de 214 créations d’unités de production, soit un investissement de 811 millions de DH sur 1,6 milliard. Les jeunes diplômés sont particulièrement ciblés avec l’octroi de 100 projets.

Dakhla : Un coup de fouet pour l’aquaculture

Le 16 novembre 2019 à 8h19

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

Sur un programme national de 256 projets aquacoles, Dakhla bénéficie de 214 créations d’unités de production, soit un investissement de 811 millions de DH sur 1,6 milliard. Les jeunes diplômés sont particulièrement ciblés avec l’octroi de 100 projets.

Avec un littoral qui s’étale sur près de 3.500 kilomètres, il peut sembler paradoxal que le Maroc ait attendu si longtemps avant de penser à valoriser l’activité de l’aquaculture marine. Le 1er forum des entreprises aquacoles, organisé le 13 novembre à Dakhla par l’ANDA (Agence  Nationale pour le Développement de l’Aquaculture) et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, a mis en lumière le potentiel qu’offre cette filière en matière de développement, de création d’entreprises et d’emplois.

L’événement de Dakhla se distingue par le lancement dans la région de plusieurs projets dédiés à l’aquaculture qui seront installés à très court terme avec l’appui de l’Etat. Ce qui a nécessité un long travail en amont dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l’aquaculture marine avec ses différentes composantes : un travail d’identification des sites de production, l’élaboration d’une réglementation moderne inspirée des expériences internationales et une planification pour assurer la pérennité de la filière.

Autant dire que la région de Dakhla a hérité la part du lion, dans la mesure où sur 256 nouveaux projets initiés au niveau national avec un objectif de production de 156.000 tonnes par an, 214  projets (80% du total) reviennent à la région de Dakhla avec une production escomptée de 78.000 tonnes par an, une fois le rythme de croisière atteint, et la création de 2.507 emplois directs.

L’investissement global pour donner un coup de fouet à la filière s’est élevé à 1,5 milliard DH dont 811 millions DH sont allés à la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Il faut signaler aussi que sur les 214 projets sélectionnés dans le cadre d’appel à manifestation d’intérêt, 114 ont été attribués à des investisseurs et 100 projets ont été octroyés à des jeunes de la région pour faire de ce programme un levier de développement local. Ces 100 projets portés par 507 jeunes de la région vont bénéficier d’un appui financier et d’un accompagnement des pouvoirs publics.

Selon, Majida Maarouf, directrice de l’ANDA, l’appui financier va nécessiter une enveloppe de 57 millions DH accordée par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, à laquelle il faut ajouter 22 millions DH qui seront consacrés au renforcement des infrastructures de débarquement des produits.

Le programme sera réalisé entre 2019 et 2024

Selon la Directrice de l’ANDA, la priorité a été donnée aux jeunes diplômés chômeurs avec l’obligation de s’organiser en entreprise ou de se regrouper en coopérative et de suivre un programme de formation proposé par l’agence.

Par ailleurs, ces promoteurs sélectionnés bénéficieront des avantages fiscaux accordés par l’Etat dont l’exonération de la TVA sur les intrants (alevins, naissains, aliments), l’importation des aliments bénéficiant par ailleurs d’une baisse des droits de douane à 2,5% pendant 6 ans au lieu des 25% appliqués auparavant.

Quant à l’aide financière directe dont bénéficieront les jeunes promoteurs, elle portera sur l’acquisition du matériel et son installation.

Enfin, ils bénéficieront d’un accompagnement et d’un suivi de leurs projets de la part de l’ANDA , en collaboration avec la chambre des pêches maritimes, durant le premier cycle de production de leur entreprise.

Le démarrage de ces 214 projets va s’étaler sur la période allant de 2019 à 2024 avec l’amorçage de 90 projets en 2019-2029, 81 projets en 2021-2022 et enfin 43 projets en 2023-2024.

>>Lire aussi:

Aquaculture: 250 nouveaux projets d’ici 2020

L’aquaculture marine sera dotée d’un cadre légal spécifique

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Financiers T2 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.