χ

Conventions de coopération et bain de foule pour le Roi à Conakry

C’est en ami très proche que le Roi Mohammed VI séjourne en Guinée où il est arrivé jeudi 23 février pour une visite de travail et d’amitié. 8 accords de coopération bilatérale ont été signés.

Conventions de coopération et bain de foule pour le Roi à Conakry

Le 24 février 2017 à 8h30

Modifié 11 avril 2021 à 1h07

C’est en ami très proche que le Roi Mohammed VI séjourne en Guinée où il est arrivé jeudi 23 février pour une visite de travail et d’amitié. 8 accords de coopération bilatérale ont été signés.

 

Le Roi Mohammed VI a eu, jeudi au palais présidentiel Mohammed V à Conakry, des entretiens en tête-à-tête avec le président de la République de la Guinée, Alpha Condé.

Par la suite, ces entretiens ont été élargis, côté guinéen, au ministre directeur de cabinet à la présidence de la République, Ibrahima Kalil Kaba, et au ministre de l’Economie et des Finances, Mme Malado Kaba, et côté marocain, au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, au ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, et au ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah.

Les accords de coopération

Les deux chefs d’Etat ont présidé à Conakry, la cérémonie de signature de huit accords de coopération bilatérale.
1- Une convention relative à la mise à niveau de la ville de Conakry, signée par le ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, M. Mohamed Nabil Benabdellah, et le ministre guinéen de la Ville et de l’Aménagement du territoire, Lousény Camara.

Cette convention permettra la réalisation d'actions prioritaires de mise à niveau des quartiers sous-équipés, de lutte contre l'insalubrité et d'amélioration de la voirie et de la trame viaire de la capitale guinéenne.

2- Une convention-cadre de coopération pour la mise en place de projets d’agrégation de la production maïsicole en République de Guinée Conakry. Elle a été signée, côté marocain, par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, M. Aziz Akhannouch, le président de la Comader, Ahmed Ouayach, le président de la Fimalait, Moulay M’hamed El Oueltiti, et le PDG du groupe Banque Centrale Populaire, Mohamed Benchaaboun, et, côté guinéen, par la ministre de l’Agriculture, Mme Jacqueline Marthe Sultan.

3- Un accord portant sur la création d'un système de cadastre, signé par M. Akhannouch et M. Lousény Camara.

4- Un accord de coopération ayant trait au secteur agricole et prévoit la réalisation d’un projet d’aménagement hydro-agricole d’une superficie entre 200 et 300 ha. Il a été signé, côté marocain, par M. Akhannouch, et le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, et, du côté guinéen, par Mme Jacqueline Marthe Sultan, et la ministre du Plan et de la Coopération internationale, Mme Kanny Diallo.

5- Une convention de don relative au projet d’assainissement liquide de la ville de Conakry, signée par M. Boussaid et la ministre guinéenne de l’Economie et des Finances, Mme Malado Kaba.

6- Un mémorandum d’entente en matière d’assistance technique, signé par M. Boussaid et Mme Malado Kaba.

7- Une convention de coopération relative au projet d’assainissement liquide de la ville de Conakry, signée par le directeur général de l’Office nationale de l’électricité et de l’Eau potable (ONEE), Ali Fassi Fihri, et M. Lousény Camara.

Fruit d’un partenariat entre l’ONEE et le ministère guinéen de la Ville et de l’Aménagement du territoire, ce projet porte sur la réalisation et la réhabilitation des réseaux sur un linéaire de 36 kilomètres (bassins de Madina et Landréah, la construction de deux stations de pompage et d’équipements d’hygiène, ainsi que la mise à niveau de la station d’épuration (STEP) actuelle et/ou la réalisation d’une nouvelle STEP avec valorisation énergétique.

8- Un protocole d'accord pour la fourniture de 100.000 tonnes d’engrais au profit de la République de Guinée, signé par le PDG de groupe OCP, Mostapha Terrab, et Mme Jacqueline Marthe Sultan.

M. Terrab a annoncé que sur instructions du Roi, le Maroc a décidé de produire pour la Guinée 100.000 tonnes d’engrais destinées à satisfaire les besoins de la saison agricole de cette année.

Sur ces 100.000 tonnes, le Royaume a décidé de faire don de 20.000 tonnes à la République de Guinée, a-t-il précisé, ajoutant que les 80.000 tonnes restantes seront fournies à des prix qui permettront de réduire et probablement d’éliminer les subventions gouvernementales consacrées aux engrais.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Résultats annuels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.