χ

Mezouar: “J'ai démissionné car je suis le responsable final du score du RNI”

La démission de Salaheddine Mezouar est “actée“. Un congrès extraordinaire va être convoqué au plus vite pour l’examiner et décider de la suite.

Mezouar: “J'ai démissionné car je suis le responsable final du score du RNI”

Le 10 octobre 2016 à 12h29

Modifié 10 octobre 2016 à 12h29

La démission de Salaheddine Mezouar est “actée“. Un congrès extraordinaire va être convoqué au plus vite pour l’examiner et décider de la suite.

“C’est une décision mûrement réfléchie“, nous explique le président du RNI joint au téléphone ce lundi matin 10 octobre.
La décision en question, c’est la démission qu’il a annoncée la veille en fin de journée au bureau politique du RNI, réuni pour évaluer les résultats des élections.

Cette démission n’a pas été acceptée par le bureau politique, mais c’est souvent ainsi en pareil cas. Le bureau politique n’a pas à accepter ou refuser. “C’est le congrès qui m’a élu, et je dois donc revenir vers le congrès“, nous déclare M. Mezouar.

Un congrès extraordinaire à quelle date? “Il faudra attendre la fin de la COP22 et donc décembre serait une bonne date“, répond le toujours président du RNI. Le congrès extraordinaire ne pourra pas être convoqué, tant que la date n’est pas fixée. C’est le président qui lance la convocation. Il va consulter les instances dirigeantes avant.

Pourquoi avoir démissionné? “Il faut commencer à instaurer une morale et une déontologie en politique“, répond Mezouar. Il se considère comme le responsable final qui doit assumer le verdict des urnes, “même si je ne suis pas le seul responsable“.

“Le RNI n’a pas eu le résultat qu’il méritait, le vote ne reflète pas l’apport à l’action gouvernementale. Cette action a profité à un seul parti et ce n’est pas juste. Notre parti a eu un apport décisif sans lequel le bilan gouvernemental n’aurait jamais été ce qu’il est“, ajoute Mezouar. “J’assume donc cet échec“.

A travers le bureau politique, Salaheddine Mezouar indique qu’il voulait toucher tout le parti et ses militants. Maintenant que c’est acté et en attendant le congrès extraordinaire, “je continuerai à assumer la direction du parti, je n’abandonne pas“.

Et concernant les alliances? Le moment n’est pas indiqué pour prendre position, estime-t-il. “Il y a eu une explication au sein du bureau politique. Il ne faut pas inverser les choses: il faut attendre que Sa Majesté charge une personnalité de constituer un gouvernement et que cette personnalité nous sollicite. Là, nous reviendrons vers nos instances, bureau politique et conseil national, qui auront à prendre la décision finale“.

Le RNI est passé de 56 à 37 sièges. Il garde néanmoins une réputation d’expertise en matière de gestion économique et il rassure généralement les milieux d’affaires.
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : Publication des Comptes Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.