χ

L’OCP augmente ses exportations vers les marchés africains

A fin septembre, le groupe a doublé ses ventes sur les marchés africains, auxquels le groupe a dédié une unité de production. Par ailleurs, les cours mondiaux et les volumes écoulés ont joué en faveur du groupe qui a réalisé 3,7 M$ de ventes sur les 9 premiers mois de l’année.

L’OCP augmente ses exportations vers les marchés africains

Le 8 décembre 2014 à 17h08

Modifié 8 décembre 2014 à 17h08

A fin septembre, le groupe a doublé ses ventes sur les marchés africains, auxquels le groupe a dédié une unité de production. Par ailleurs, les cours mondiaux et les volumes écoulés ont joué en faveur du groupe qui a réalisé 3,7 M$ de ventes sur les 9 premiers mois de l’année.

Pour l’OCP, les ventes de fertilisants ont compensé la baisse des volumes d’acide phosphorique et de roche écoulés sur le marché. Ainsi, au troisième trimestre de 2014, les ventes de fertilisants ont quasiment doublé par rapport à la même période de 2013, passant de 384 M$ à 680 M$, ce qui représente la moitié du chiffre d’affaires de l’OCP, de juillet à septembre 2014. Ce dernier s’est d’ailleurs apprécié de 14% par rapport au troisième semestre 2013.

Depuis le début de l’année, les ventes de l’OCP se sont chiffrées à 3,75 M$, en hausse de 3% par rapport aux neufs premiers mois de l’année précédente. Le groupe a profité d’une hausse des cours des fertilisants DAP de 11% et d’un taux de change favorable du dollar, doublés d’une augmentation de 45% des volumes vendus de DAP.

En outre, les ventes à destination des marchés africains ont commencé à avoir leurs retombées sur les chiffres de l’OCP. Les exportations ont doublé à fin septembre, passant de 234.000 t à 460.000 t entre 2013 à fin septembre 2014. Le groupe a dédié une unité de production spécialisée dans les engrais phosphatés à destination des sols africains et s’attend à une augmentation de ses ventes sur le continent.

L’OCP s’attend à une montée en puissance de ses revenus grâce aux retombées progressives du slurry pipeline, ainsi que des nouvelles unités de production de fertilisants de Jorf Lasfar, tout en profitant de la baisse des coûts que ces nouveaux équipements vont lui permettre de réaliser.

Le montant des investissements engagés par le groupe depuis le début de l’année est de 1,7 MM$. L’OCP ressort, à fin septembre, avec une capacité d’autofinancement de 638 M$.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Visa par l’AMMC du prospectus relatif à une émission obligataire subordonnée perpétuelle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.