χ

Rabat : Sit-in en faveur du droit à l’avortement le 1er février

Le 27 janvier 2014 à 13h52

Modifié 27 janvier 2014 à 13h52

Dans le cadre de la campagne internationale « My Body Is Mine » (pétition mondiale pour assurer le droit à disposer de son corps), le Mouvement Alternatif des Libertés Individuelles (MALI) s’applique à la dénonciation des articles 449 à 458 du Code Pénal qui condamnent l’interruption volontaire de grossesse et lutte pour le droit à disposer de son corps.

L’association marocaine lance ainsi un appel à manifestation pacifique le samedi 1er février devant un lieu symbolique. Le rendez-vous devant l’institut Cervantes – centre culturel espagnol – de Rabat, renvoie en effet à la bataille livrée par les féministes espagnol(e)s pour garantir le maintien du droit à l’avortement, mis à mal par une frange politique droitière et réactionnaire. Quant au choix du calendrier, il n’est également pas anodin puisqu’il entend faire écho à la mobilisation contre la loi anti-avortement, qui se tiendra le 1er février à Madrid.

Cette manifestation s’inscrit dans une démarche pro-choix pour le plus grand nombre et rappelle les dangers des avortements clandestins motivés par une pression et des tabous sociétaux. Selon l’association marocaine, près de 800 IVG clandestins sont effectués chaque jour au Maroc et une femme décède toutes les 9 minutes dans le monde des suites d’un avortement à risque. 98 % de ces décès ont lieu dans les pays dits en voie de développement.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : INDICATEURS DU PREMIER TRIMESTRE 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.