Total: Les raffineries touchées par une grève pour les salaires

Les cinq raffineries et deux usines du groupe pétrolier français Total, situées dans l'Hexagone, étaient touchées lundi par un mouvement de grève reconductible à l'appel de la CGT et FO pour des augmentations salariales, a-t-on appris de source syndicale.

Total: Les raffineries touchées par une grève pour les salaires

Le 16 décembre 2013 à 12h09

Modifié 16 décembre 2013 à 12h09

Les cinq raffineries et deux usines du groupe pétrolier français Total, situées dans l'Hexagone, étaient touchées lundi par un mouvement de grève reconductible à l'appel de la CGT et FO pour des augmentations salariales, a-t-on appris de source syndicale.

Sollicitée par l'AFP, le groupe n'avait par réagi à la mi-journée. « Il y a eu des négociations salariales vendredi qui ont abouti à une proposition qui ne convient pas aux salariés alors que les résultats du groupe sont bons et que notre entreprise se porte très bien », a affirmé à l'AFP Eric Sellini, coordinateur CGT du groupe. « Sur la production, le taux de gréviste oscille entre 75 et 100% », a-t-il ajouté. Il a précisé que FO, présent sur trois sites, avait rejoint le mouvement lancé par le premier syndicat du groupe.

Total, numéro un du marché en France et en Europe, exploite cinq sites dans l'Hexagone: Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), Donges (Loire-Atlantique), Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), Feyzin (Rhône) et Grandpuits (Seine-et-Marne). L'usine de fluides d'Oudalle (Seine-Maritime) et l'établissement des Flandres (Nord) font également partie du mouvement. « C'est parti pour durer puisque des consignes d'arrêt total des unités ont déjà été posées dans deux raffineries: Gonfreville-l'Orcher et La Mède (Bouches-du-Rhône) », a indiqué M. Sellini. « Il faut compter entre trois et cinq jours pour redémarrer », a-t-il précisé.

Les augmentations générales proposées par la direction sont comprises entre 1,2 et 1,5%, selon la CGT qui estime dans un communiqué que « la direction se moque ouvertement des salariés ». Pour le syndicat, qui demande la réouverture des négociations « dans les plus brefs délais », « les résultats mirobolants du groupe, régulièrement supérieurs à 10 milliards d'euros », doivent aussi profiter aux salariés.

(Avec AFP) 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafa Gestion: COMMUNIQUE DE PRESSE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.