Un homme politique propose de construire une prison belge au Maroc

Le 25 septembre 2013 à 11h01

Modifié 25 septembre 2013 à 11h01

C’est bien connu, l'hostilité à l'immigration est l'un des leitmotivs du discours de l'extrême droite européenne. En Belgique, le nationalisme flamand nourrit une véritable obsession pour les Marocains.

Aujourd’hui, les hostilités nous viennent de Bart De Wever, un homme politique belge proche de l’extrême droite qui propose, tenez-vous bien, la construction d’une prison belge au Maroc. Et pour couronner le tout, il affirme dans un sursaut de générosité que cette initiative permettra de créer des emplois et profitera donc au Maroc.

En effet, dans un entretien accordé au magazine Humo, le bourgmestre d'Anvers dit que s’il avait été ministre de la Justice, il aurait déjà essayé depuis bien longtemps de construire une prison belge au Maroc.

« Il y a près de 1.200 Marocains derrière les barreaux dans notre pays. De quoi remplir une prison complète », a-t-il dit.   

Pour mieux cerner ces propos, il faut savoir qu’en mai 2011, la Belgique a signé un traité avec le Maroc qui stipule que les détenus marocains des prisons belges peuvent purger leur peine dans leur pays d’origine. Mais cette mesure populiste a rarement été appliquée, pour le plus grand malheur de l’homme qui est tombé tout petit dans la marmite du nationalisme flamand.

«On ne peut plus continuer à ouvrir les robinets. Devons-nous encore signer une loi pour constater ensuite que seulement une quinzaine de personnes purgent leur peine au Maroc? Ce n'est pas comme ça qu'on y arrivera», a-t-il lancé, faisant référence au Maroc, qui, selon la presse belge, refuse d’accueillir ses ressortissants chez lui.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “UPLINE OBLIG” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.