χ

Ce matin au Maroc

  Abderrafie Zouiten à la tête de l’Office du Tourisme. Le conseil de gouvernement réuni hier jeudi a approuvé la nomination de Abderrafie Zouitien au poste de directeur général de l’ONMT. Jusqu’à présent, M. Zouiten était Directeur général exécutif de Royal Air Maroc. M. Zouiten jouit d’une grande notoriété et d’une image forte auprès des opérateurs de tourisme et des médias, au Maroc et à l’étranger.   Endettement et finances publiques, le spectre des années 80. « Le rythme des emprunts de la part du Trésor n’est pas sans rappeler les années 80 », déclare Ahmed Lahlimi, haut commissaire au Plan dans des déclarations à Bloomberg. Il prévoit un déficit du compte courant de la balance des paiements de l’ordre de 6,8% cette année et qui remonterait à 7,4% en 2014. En 2012, ce déficit avait atteint un niveau record, 10%. Lire ici. Les années 80 avaient été des années extrêmement difficiles sur les plans économique, politique et social, avec notamment les programmes d’ajustement structurel, le niveau élevé d’endettement et des réserves de change négatives.  

Ce matin au Maroc

Le 21 juin 2013 à 7h53

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

  Abderrafie Zouiten à la tête de l’Office du Tourisme. Le conseil de gouvernement réuni hier jeudi a approuvé la nomination de Abderrafie Zouitien au poste de directeur général de l’ONMT. Jusqu’à présent, M. Zouiten était Directeur général exécutif de Royal Air Maroc. M. Zouiten jouit d’une grande notoriété et d’une image forte auprès des opérateurs de tourisme et des médias, au Maroc et à l’étranger.   Endettement et finances publiques, le spectre des années 80. « Le rythme des emprunts de la part du Trésor n’est pas sans rappeler les années 80 », déclare Ahmed Lahlimi, haut commissaire au Plan dans des déclarations à Bloomberg. Il prévoit un déficit du compte courant de la balance des paiements de l’ordre de 6,8% cette année et qui remonterait à 7,4% en 2014. En 2012, ce déficit avait atteint un niveau record, 10%. Lire ici. Les années 80 avaient été des années extrêmement difficiles sur les plans économique, politique et social, avec notamment les programmes d’ajustement structurel, le niveau élevé d’endettement et des réserves de change négatives.  

Taux de croissance. Le HCP prévoit 4,6% taux de croissance cette année et 2,5% en 2014. Pour cette année, la banque centrale estime que la croissance pourrait même se situer à 5, voire 5,5%. Pour 2014, le HCP fait preuve d’une prudence normale. Par exemple, il prévoit une campagne agricole moyenne.

Déficit budgétaire. Le déficit budgétaire a explosé au cours du mois de mai, malgré la baisse des charges de compensation comparativement à l’année précédente. Pour le cumul des 5 premiers mois de l’année :

-les dépenses de compensation ont baissé, passant de 21.4 milliards de DH à 20 milliards de DH ;

-le déficit budgétaire est passé de 15.6 à 28.8 milliards de DH (+85%).

Pour la compensation, la baisse est mécanique, elle provient du recul des cours de pétrole sur le marché mondial et du recul de la consommation locale.

Cour des comptes. Selon le portail Goud qui cite une «source informée», le rapport de la Cour des comptes au titre de l’exercice 2011 liste bon nombre d’irrégularités dans la gestion de collectivités territoriales, d’universités, d’entreprises publiques et des agences de développement. Selon la même source, le rapport a été remis au ministère de la Justice depuis 5 mois.

Hamid Chabat. Une source proche du secrétaire général de l’Istiqlal a démenti que Chabat ait cité une date à propos de l’audience royale qu’il attend. (Lire ici). Hamid Chabat et ne peut pas imposer d’agenda au Roi, ajoute la même source.

Cocaïne, arrestation pour fausse liste de consommateurs. Une notaire a été arrêtée, jeudi, à Casablanca pour avoir été derrière la diffusion sur Internet d'allégations selon lesquelles un groupe de personnes s'adonnerait à la consommation de drogues dures, d'une manière qui laisse penser que de telles informations émaneraient des services de la police judiciaire, a annoncé la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), dans un communiqué.

La brigade nationale de la police judiciaire a mené les investigations nécessaires suite à la diffusion de ces allégations et ce sur instruction du parquet général, a précisé la même source, ajoutant que ces investigations ont montré que les services de police n'ont aucun lien avec une liste de personnes mise en ligne sur la toile, que la notaire était recherchée dans une affaire de chèque sans provision et qu'elle a des antécédents judiciaires en sa qualité de notaire pour abus de confiance, qui lui ont valu une peine d'emprisonnement.

La mise en cause, a indiqué le communiqué, était connue pour sa consommation des drogues dures et qu'elle avait inventé la liste diffusée sur Internet avec l'intention de nuire à la réputation des personnes y figurant, sans disposer de preuves corroborant ses assertions.

Tourisme, un bon mois de mai. Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad a présenté, lors du conseil de gouvernement tenu hier jeudi, les indicateurs du secteur de tourisme pour le mois de mai 2013 qui selon lui, sont en progression par rapport à la même période de 2012. "Ces chiffres viennent consolider la performance positive de cette année. En témoigne, la hausse de 9 pc du nombre des arrivées touristiques, de 15 pc du nombre de nuitées et de 17 pc des recettes touristiques", a précisé M. Haddad.

RAM, toutes les options sont ouvertes. Royal Air Maroc cherche à nouer un partenariat stratégique avec une grande compagnie, qui pourrait impliquer la vente d’une participation à cette dernière. C’est Aziz Rabbah, ministre des Transports qui le confirme dans une déclaration à Bloomberg. Lire ici.

Essaouira. La 16ème édition du festival Gnaoua et musiques du monde s'est ouverte jeudi à Essaouira.

Et l'entrée en matière se fait sans transition avec un concert d'ouverture, sur la scène Moulay Hassan, qui annonça d'emblée la couleur via une fusion entre les percussions gnaouies du Maâlem Said Kouyou, les rythmes guerriers d'Annadi Al Bahri (Emirats arabes unis) et le folklore soussi joyeux de la troupe Howara.

Cette soirée d'ouverture devrait s'enchaîner avec Omar Hayat, représentant de la nouvelle génération de maâlem qui s'est forgé un style bien à lui, avant de clôturer comme elle a commencé : sur une fusion entre Ebdelkebir Merchane, qui partagera la scène avec la Zimbabwéenne Eska, représentant la nouvelle génération de la scène soul/jazz anglaise.

Nominations. En plus de la nomination du nouveau DG de l’ONMT, le conseil de gouvernement a hier jeudi :

Mohamed Ouakrim nommé au poste de directeur de l'Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) d'Agadir et de Hassan Sahbi au poste de doyen de la faculté des sciences de Meknès
Mohamed Lotfi Mrini au poste de secrétaire général du ministère de la culture,

Liberté. Après l’annonce de la victoire de Hassan Rohani, considéré comme modéré et réformateur, aux élections présidentielles en Iran, un grand nombre d’Iraniennes sont sorties dans la rue les cheveux lâchés, ce qui est une première. La loi iranienne rend obligatoire les tenues vestimentaires dites islamiques.

Pour nous écrire, pour vous exprimer, pour écrire dans nos colonnes: [email protected]


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : MISE À JOUR DU DOSSIER D’INFORMATION RELATIF AU PROGRAMME D’ÉMISSION DE BONS DE SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT (BSF)

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.