χ

Oxford Business group présente les perspectives favorables de l’agriculture marocaine

Le cabinet international d'intelligence économique a publié ce mercredi 18 juin une étude qui analyse les raisons pour lesquelles l'année agricole s'annonce de bon augure et accorde un satisfecit au plan Maroc Vert.  

Oxford Business group présente les perspectives favorables de l’agriculture marocaine

Le 19 juin 2013 à 17h03

Modifié 19 juin 2013 à 17h03

Le cabinet international d'intelligence économique a publié ce mercredi 18 juin une étude qui analyse les raisons pour lesquelles l'année agricole s'annonce de bon augure et accorde un satisfecit au plan Maroc Vert.  

Selon Oxford Business group, «le retour de conditions météorologiques plus favorables au Maroc laisse présager d’importantes récoltes pour la saison agricole 2012-2013». Il rappelle les difficultés de l'année 2012 affectée par des températures en dessous des normales saisonnières suivies par plusieurs semaines de sécheresse. Ainsi, le niveau de précipitations cumulé s'est élevé à 434 mm entre mai et mi-avril 2013, soit 91% de plus que l'année dernière.

La récolte nationale de céréales devrait atteindre un niveau record de 97 millions de quintaux contre 51 millions de quintaux pour l'année précédente. Le cabinet prédit à court terme une augmentation de la production agricole qui devrait réduire la dépendance du pays à l'importation de blé.

Par ailleurs, Oxford Business group (OBG) se veut rassurant quant au Plan Maroc Vert, qui selon lui «commence à donner des résultats», puisque la production agricole dans son ensemble se serait accrue de 43% entre 2008 et 2012. Il cite le ministre de l'Agriculture, Aziz Akhannouch, pour qui 330 000 ha bénéficient désormais de systèmes d'irrigation localisés, soit 79% de plus qu'en 2007.

En même temps qu'il investit pas moins de 53 milliards de DH dans le Plan Maroc Vert, le gouvernement multiplie les partenariats avec les bailleurs de fonds étrangers. Parmi eux, OBG cite la Banque mondiale, dont la signature d'une convention avec le Maroc pour un montant de 203 millions de dollars devrait soutenir les programmes sur les techniques de modernisation : «On s'attend également à ce que ces fonds participent à la rationalisation des marchés de gros à l'intérieur des frontières tout en encourageant l'innovation et la recherche agricole», prévoit le cabinet.

Après avoir rappelé les nombreux accords conclus par le ministère de l'Agriculture avec les partenaires européens, Oxford Business group conclut sur une note positive : «S'il reste beaucoup à faire en termes de mise en œuvre des programmes annoncés et d'exploitation de nouvelles sources d'investissement, les progrès accomplis lors des cinq premières années du PMV ainsi que les perspectives favorables pour l'année 2013 sont de bon augure pour l'agriculture marocaine à court et moyen termes».

Un bilan rassurant pour la team Akhannouch qui a récemment critiqué la publication par le ministère des Finances d'une étude assez dépréciative sur les exportations agricoles marocaines.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Stroc industrie : indicateurs au 31 Décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.