Maroc, Turquie, modernités non-occidentales

La visite du premier ministre turc au Maroc est entourée d’un battage médiatique prévisible. Au-delà des clichés, il est utile de rappeler quelques vérités :  

Maroc, Turquie, modernités non-occidentales

Le 3 juin 2013 à 11h11

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

La visite du premier ministre turc au Maroc est entourée d’un battage médiatique prévisible. Au-delà des clichés, il est utile de rappeler quelques vérités :  

-la Turquie est désormais la 16ème économie mondiale. Mais contrairement à ce que l’on voudra croire ou nous faire croire, ce succès n’est pas idéologique. Ce n’est pas parce que le parti au pouvoir, l’AKP, a un référentiel islamique que le pays a réussi d’une manière si éclatante. C’est parce qu’il a bien géré son économie, qu’il a continué sur la lancée des gouvernements qui l’ont précédé et qu’il a su mobiliser les atouts du pays. En d’autres termes, se déclarer musulman n’est pas suffisant pour réussir.

-Les partis issus ou proches des Frères musulmans tels que le PJD, Ennahdha (Tunisie) ou Liberté et Justice (Egypte) ont tendance à se comparer à l’AKP. Ils voient en lui un grand frère qui a ouvert la voie et ils oublient le message porté par Erdogan lui-même : la Turquie est un pays laïc[i] où tous les partis ont une conception de l’Etat radicalement différente de celle des partis islamistes d’Afrique du Nord.

-Au Maroc, en Tunisie et en Egypte, les trois partis au pouvoir ont curieusement des lacunes similaires. Ils ont échoué à mobiliser les entrepreneurs, ils n’ont eux-mêmes qu’une vision rhétorique de la gestion de la chose publique, ils sont inexpérimentés et ont fait preuve de mollesse et de naïveté en matière de choix économiques et de relations internationales.

-Sur le plan historique et géopolitique, il ne faut pas oublier que la Turquie et le Maroc ont été des empires et des puissances régionales. Entre le 11ème et le 17ème siècles, l’empire ottoman et l’empire maroco-berbéro-andalou ont joué un rôle mondial qui a largement dépassé le cadre méditerranéen. La Turquie comme le Maroc ont fait partie des premiers pays musulmans à se doter d’un Etat central, structuré et fort.

Mais le plus remarquable dans le couple maroco-turc se situe ailleurs. La Turquie est un pays à part, moderne et ayant une forte personnalité. Le Maroc aussi. La Turquie est un exemple de pays émergent ayant su trouver une voie de modernité non-occidentale. Le Maroc aussi.



[i] Après les « révolutions » arabes, Erdogan a effectué une tournée à l’été  dans les trois pays concernés, Tunisie, Libye et Egypte, avec un message essentiel, répété et martelé : la laïcité est la solution.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs trimestriels au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.