VIDEO. En direct d'un barrage de contrôle d'une route d'accès à Casablanca

VIDEO. Dimanche 25 octobre à 21H, de nouvelles restrictions sont entrées en vigueur au niveau du Grand Casablanca pour une période de quatre semaines. Le jour même, Médias24 a assisté en direct aux mesures prises par les autorités pour contrôler les routes d'accès à la métropole et ce, au niveau d'un barrage.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/25-10-2020/Casablanca.png-oui
VIDEO. En direct d'un barrage de contrôle d'une route d'accès à Casablanca

Le 25 octobre 2020 à 17:20

Modifié le 25 octobre 2020 à 18:48

Parmi ces restrictions, qui concernent Casablanca, Mohammedia, Nouaceur et Mediouna, Berrechid et Benslimane, il est obligatoire de disposer d'une autorisation exceptionnelle pour le déplacement entre les préfectures et provinces précitées, délivrées par les autorités locales compétentes.

Abdelfettah Tijani, officier de police du district de Aïn Chock à Casablanca, affirme que des barrages ont été mis en place à la sortie et à l'entrée de la capitale économique du Royaume.

Il rappelle que sans autorisation exceptionnelle, toute personne voulant accéder à la ville devra payer une amende de 300DH et celle voulant en sortir devra faire demi-tour. Et les voyageurs en provenance de différentes villes vers d'autre destinations via Casablanca devront emprunter l'autoroute de contournement de la ville sans y entrer.

D'autre part, il appelle les citoyens à ne pas se déplacer pendant la période des vacances de l'Aïd Al Mawlid et rappelle que la capacité des transports des voyageurs est limitée à 50%.

>> Lire Aussi : Casablanca et limitrophes: Nouvelles restrictions pour 4 semaines à partir de dimanche

VIDEO. En direct d'un barrage de contrôle d'une route d'accès à Casablanca

Le 25 octobre 2020 à18:48

Modifié le 25 octobre 2020 à 18:48

VIDEO. Dimanche 25 octobre à 21H, de nouvelles restrictions sont entrées en vigueur au niveau du Grand Casablanca pour une période de quatre semaines. Le jour même, Médias24 a assisté en direct aux mesures prises par les autorités pour contrôler les routes d'accès à la métropole et ce, au niveau d'un barrage.

com_redaction-31

Parmi ces restrictions, qui concernent Casablanca, Mohammedia, Nouaceur et Mediouna, Berrechid et Benslimane, il est obligatoire de disposer d'une autorisation exceptionnelle pour le déplacement entre les préfectures et provinces précitées, délivrées par les autorités locales compétentes.

Abdelfettah Tijani, officier de police du district de Aïn Chock à Casablanca, affirme que des barrages ont été mis en place à la sortie et à l'entrée de la capitale économique du Royaume.

Il rappelle que sans autorisation exceptionnelle, toute personne voulant accéder à la ville devra payer une amende de 300DH et celle voulant en sortir devra faire demi-tour. Et les voyageurs en provenance de différentes villes vers d'autre destinations via Casablanca devront emprunter l'autoroute de contournement de la ville sans y entrer.

D'autre part, il appelle les citoyens à ne pas se déplacer pendant la période des vacances de l'Aïd Al Mawlid et rappelle que la capacité des transports des voyageurs est limitée à 50%.

>> Lire Aussi : Casablanca et limitrophes: Nouvelles restrictions pour 4 semaines à partir de dimanche

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de presse de la société Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.