Rapatriement du premier groupe de Marocains bloqués à Sebta

Le rapatriement des Marocains bloqués à Sebta a commencé aux premières heures ce vendredi 22 mai, rapportent des médias espagnols.

Rapatriement du premier groupe de Marocains bloqués à Sebta Source: Alforodeceuta

Le 22 mai 2020 à 11:02

Modifié le 22 mai 2020 à 16:34

Au total, 300 ressortissants Marocains bloqués dans la ville, depuis mi-mars après la fermeture des frontières marocaines, seront rapatriés ce vendredi.

Une première liste a été fournie par le gouvernement marocain aux autorités espagnoles. Les deux pays voisins organiseront dans les jours qui viennent d'autres opérations pour rapatrier d'autres groupes, déçus de ne pas avoir été sélectionnés pour cette première opération.  

Le rapatriement a démarré aux premières heures de la journée à travers le poste-frontière de Tarajal.

Selon la journaliste espagnole Sonia Moreno, six bus ont été mobilisés. 

"Nous partons par ordre de cinq par cinq, en respectant la distanciation sociale", a déclaré à Mme Moreno l’un des 300 citoyens Marocains. 

"Avant de monter dans les bus, les autorités espagnoles ont pris notre température, ils nous on donné des masques et du gel désinfectant, puis ont fouillé nos sacs", raconte un autre ressortissant.

Toujours selon la journaliste espagnole, "Un groupe des 300 personnes rapatriées au Maroc sera transféré à Tamuda bay, et un autre à Kabila".

Lire aussi: 

Maroc-Espagne: Désaccord sur le nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia 

Premiers rapatriements: 200 Marocains bloqués à Melilia rentrent ce vendredi

Source: Alforodeceuta

Rapatriement du premier groupe de Marocains bloqués à Sebta

Le 22 mai 2020 à12:44

Modifié le 22 mai 2020 à 16:34

Le rapatriement des Marocains bloqués à Sebta a commencé aux premières heures ce vendredi 22 mai, rapportent des médias espagnols.

Au total, 300 ressortissants Marocains bloqués dans la ville, depuis mi-mars après la fermeture des frontières marocaines, seront rapatriés ce vendredi.

Une première liste a été fournie par le gouvernement marocain aux autorités espagnoles. Les deux pays voisins organiseront dans les jours qui viennent d'autres opérations pour rapatrier d'autres groupes, déçus de ne pas avoir été sélectionnés pour cette première opération.  

Le rapatriement a démarré aux premières heures de la journée à travers le poste-frontière de Tarajal.

Selon la journaliste espagnole Sonia Moreno, six bus ont été mobilisés. 

"Nous partons par ordre de cinq par cinq, en respectant la distanciation sociale", a déclaré à Mme Moreno l’un des 300 citoyens Marocains. 

"Avant de monter dans les bus, les autorités espagnoles ont pris notre température, ils nous on donné des masques et du gel désinfectant, puis ont fouillé nos sacs", raconte un autre ressortissant.

Toujours selon la journaliste espagnole, "Un groupe des 300 personnes rapatriées au Maroc sera transféré à Tamuda bay, et un autre à Kabila".

Lire aussi: 

Maroc-Espagne: Désaccord sur le nombre de Marocains bloqués à Sebta et Melilia 

Premiers rapatriements: 200 Marocains bloqués à Melilia rentrent ce vendredi

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 31/03/2020 d'Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.