Lionel Desage : « Nous voulons également faire de nos écoles au Maroc, un hub pour l’Europe »

Le 28 juin 2021 à 14h21

Modifié 28 juin 2021 à 14h21

PDG du groupe international Ynov, Lionel Desage nous parle de ses ambitions pour le Maroc, et de sa volonté de faire de ses campus une référence dans l’enseignement des métiers de l’Informatique et du digital.

-Votre groupe d’enseignement français, Ynov Campus, s’est installé depuis la rentrée 2020-2021 au Maroc. Quelles en ont été les raisons, et pour quels objectifs ?

Lionel Desage: Les raisons du développement de nos écoles sont toujours les mêmes, c’est la conjonction de deux phénomènes :

Le premier, c’est notre thématique de formation dans les domaines larges du digital concernant tous les métiers du web, de la transformation digitale ou de la production de contenus pour l’industrie du divertissement (jeux vidéo, cinéma, …). YNOV CAMPUS est une marque jeune, mais nous sommes issus de la fusion de diverses écoles dont la plupart existaient depuis quarante ans, voire plus. C’est donc une grande expérience que les YNOV CAMPUS mettent à la disposition des étudiants.

La deuxième, c’est la forte collaboration que nous avons avec les entreprises. Elles recherchent toutes des talents du digital pour rajeunir et développer leurs équipes. L’actualisation de nos programmes, presque tous les ans, nous positionne parfaitement pour répondre à ce besoin et maximiser les stages, l’alternance ou le taux d’employabilité de nos jeunes.

Les YNOV CAMPUS s’intègrent donc assez naturellement dans les écosystèmes numériques des territoires où ils sont implantés. Nous avons naturellement la même ambition pour notre arrivée à Casablanca et à Rabat.

– En quoi votre offre se distingue-t-elle du marché actuel ?

-Sur le fond, tout d’abord, nous fonctionnons beaucoup en mode projet. Les étudiants sont impliqués avec des formats d’apprentissage multimodaux, afin de maximiser leurs chances de savoir apprendre à apprendre, et d’apprendre à réussir.

Sur la forme, ils apprennent et transmettent aussi pendant les Ydays. Ce sont des temps d’échanges avec les étudiants des autres filières. Les barrières culturelles (dont la caricature de l’informaticien et du créatif qui ont du mal à collaborer), n’existent pas. Tous ont des habitudes de travail en méthode agile et comprennent les impératifs métiers des autres.

– Existe-t-il des passerelles entre vos campus français et marocains ?

-Oui bien sûr, chaque étudiant peut construire son parcours avec une mobilité internationale. C’est le Campus de Casablanca qui gère ces mobilités.

Aujourd’hui, nous disposons de plusieurs campus en France. Nous sommes présents à Paris, Nantes, Aix-en-Provence, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Nice-Sophia.

Les étudiants inscrits à Ynov Maroc peuvent, à n’importe quel moment de leur cursus, opter pour la mobilité internationale. Il faut rappeler que les étudiants au Maroc suivent le même programme et bénéficient de la même approche pédagogique que leurs camarades en France. Cette homogénéité est importante pour nous, dans la mesure ou les étudiants au Maroc obtiennent le même diplôme français que leurs homologues en France.

– Comment jugez-vous votre première année au Maroc ?

-C’est une année de transition pour deux raisons :

La première est simple, nous la connaissons tous, c’est la Covid.

La deuxième, c’est que seule l’offre de formation informatique sera proposée jusqu’à la rentrée 2022.

À cette date, les autres filières d’YNOV CAMPUS : Animations 2D-3D, Audiovisuel, Marketing et Communication digitale, Design d’intérieur et illustration, seront surement présentent également. Toutefois, l’informatique reste en quelque sorte le cœur du réacteur YNOV et c’est un très bon socle pour construire durablement.

– Quelles sont vos ambitions pour Maroc Ynov Campus à court et moyen terme ?

Nous sommes un groupe bâtisseur. Nous allons souhaiter construire des YNOV CAMPUS et nous développer durablement. Par ailleurs, nos effectifs au niveau des campus au Maroc comptent pas moins de 20% d’étudiants subsahariens.
De fait, nous voulons également faire de nos écoles au Maroc, un hub pour l’Europe.

Le 28 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.