χ

Le diabète chez les patients Covid-19 primé à la 5e édition du Prix Sanofi de recherche en diabète

Le 30 novembre 2022 à 10h45

Organisé conjointement par Sanofi Maroc et la Société marocaine d'endocrinologie diabétologie Nutrition (Smedian), sous l'égide du ministère de la Santé et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, cet événement a pour objectif de contribuer au développement, au Maroc, de la recherche biomédicale en général et de la recherche en diabète en particulier.

S'inscrivant dans le cadre de la Journée mondiale du diabète, célébrée le 14 novembre de chaque année, la 5e édition du Prix Sanofi Maroc de recherche en diabète s'est tenue, le 26 novembre 2022, à Rabat.

Chaque année, Sanofi Maroc et la Société marocaine d'endocrinologie diabétologie Nutrition (Smedian), porteuses de l'initiative, sollicitent les centres hospitaliers universitaires (CHU), les hôpitaux militaires ainsi que la médecine libérale afin de mettre en valeur leurs travaux de recherche en diabète.

Les travaux soumis ont atteint, depuis la création de ce prix en 2018, le nombre respectable de 134 travaux.

Pour cette édition 2022, pas moins de 18 travaux de recherche ont été soumis au jury composé de médecins, d'experts et d'universitaires marocains de renommée. Ces travaux émanent de médecins chercheurs des CHU et hôpitaux militaires de 8 villes, notamment Casablanca, Fès, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger et Bouarfa.

Des thématiques en ligne avec ce fléau mondial

Le contenu de ces travaux a concerné des thématiques précises et en ligne avec le fléau mondial que représente le diabète, telles que le diabète et ramadan ; le diabète de l'enfant ; la sensibilisation en milieu scolaire ; le diabète et la Covid-19 ; la digitalisation de l'éducation thérapeutique ; le contrôle glycémique.

Le programme scientifique de cette nouvelle édition s'est articulé autour de trois panels notamment la prévention et la prise en charge du diabète de type 1 ; le diabète au Maroc, évolution des traitements et de la recherche et du développement ; les principaux indicateurs du Prix Sanofi Maroc de recherche en diabète.

"La tenue d'une cinquième édition de ce prix était inévitable puisque, malheureusement, le diabète, aux côtés des maladies vasculaires, contribue massivement au défi mondial que représentent les pathologies chroniques. Il est difficile d'imaginer que 60.000 personnes meurent chaque jour de maladies cardiovasculaires ou des complications du diabète, soit une personne qui décède chaque seconde et demie", a signalé à cette occasion le président directeur général de Sanofi Maroc, Amine Benabderrazik.

Et d'ajouter : "Le Maroc est loin d'être épargné par ce constat, d'où la nécessité de promouvoir la recherche au Maroc et d'inciter les chercheurs marocains à faire progresser les connaissances scientifiques liées au diabète et à la diabétologie".

Diabète et Covid-19

Le Dr Wiam Ftouh, du département Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques relevant du CHU Tanger, a remporté le premier prix d'une valeur de 40.000 DH pour son travail de recherche intitulé "Diabète nouvellement diagnostiqué chez les patients Covid-19 : fréquence, évolution à court et long termes".

Le deuxième prix d'une valeur de 30.000 DH a été décerné au Dr Yousra Benabelfedil du service Endocrinologie-diabétologie de l'hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès, pour son travail intitulé "Profil lipidique chez le patient diabétique marocain : jeûne versus non-jeûne".

"Gestion du risque et des maladies cardiovasculaires chez les patients diabétiques de type 2 de la ville de Meknès : étude transversale" est l'intitulé du travail de recherche qui a remporté le troisième prix d'une valeur de 20.000DH. Il a été réalisé par le Dr Amal Moumen, du service d'Endocrinologie-diabétologie de l'hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès.

Les critères de sélection ne sont pas arbitraires ou hasardeux. "Pour être éligible, un travail de recherche doit être effectif et implémenté au Maroc lors des trois dernières années. Il devra également générer une pertinence et un impact sur la santé publique", rappelle le président de la Ligue marocaine de lutte contre le diabète et président du jury de la 5e édition, Jamal Belkhadir.

Il signale en outre que les travaux sous soumis de manière totalement anonyme et qu'ils sont jugés par des membres indépendants, sur la base de standards internationaux.

Suivi des anciens travaux primés

"Nous assurons, annuellement, le suivi des travaux primés lors des éditions précédentes", a déclaré à Médias24 Aziz Yousfi Malki, directeur de la communication et RSE chez Sanofi Maroc signalant que le suivi s'opère à deux niveaux.

"Nous observons d'abord si le travail primé est toujours en cours et nous nous renseignons sur ses indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Nous voyons par la suite si ce travail a fait l'objet d'une publication dans une revue internationale", a-t-il ajouté.

Selon notre interlocuteur, un des travaux qui ont remporté le premier prix, lors de l'édition 2021, a été récemment couronné par une publication dans la prestigieuse revue Diabetes Research and Clinical Practice.

Il s'agit du travail intitulé "Prédire un faible contrôle glycémique pendant le ramadan chez les patients diabétiques ne jeûnant pas, à l’aide de modèles d’apprentissage automatique basés sur l’intelligence artificielle (IA) : l’avenir est déjà là ", réalisé par le Dr Imane Motaib, de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé.

Le 30 novembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.