χ

KFC Maroc. La stratégie d’expansion se concrétise

Le 17 novembre 2022 à 16h19

KFC poursuit sa stratégie de développement et confirme ses objectifs d’implantation de nouveaux restaurants au Maroc. Les mots d’ordre de cette croissance étant la proximité avec le client, la qualité des produits ainsi que le respect de normes d’hygiène et de l’environnement.

Dans le top 3 en termes de part de marché, KFC (Kentucky Fried Chicken) Maroc, l’enseigne de restauration rapide qui se spécialise dans le poulet frit, mise sur l’excellence marocaine et contribue à favoriser le développement socio-économique du pays.

La stratégie d’expansion annoncée en 2021 se concrétise davantage grâce à sa nouvelle équipe managériale marocaine. Anas Kadmiri, directeur des opérations-KFC Maroc, affirme : “Nous sommes fiers de renforcer la présence de KFC au Maroc, à travers ces 23 restaurants à date. Je rappelle que nous menons depuis 2021 une véritable stratégie de proximité avec nos clients, et nous nous efforçons de rendre l’expérience la plus agréable possible.”

À travers sa stratégie d’expansion, KFC Maroc ambitionne de contribuer à favoriser le développement socio-économique du pays, mais aussi à répondre aux exigences du client marocain. Dans ce sens, Anas Kadmiri déclare : “Outre notre développement, nous sommes très sensibles à la qualité de nos produits et de nos services. Nous avions 10 ouvertures prévues en 2022, cinq restaurants sont déjà opérationnels et cinq autres sont en construction dans la région du Grand Casablanca.” Ces nouvelles ouvertures reflètent la pertinence de la stratégie adoptée par KFC au Maroc.

La qualité, une priorité

Dans ses recettes, KFC garantit une qualité gustative et gastronomique unique à tous ses produits pour être toujours parfaitement au diapason avec les attentes de ses clients. A ce titre, Imane Lamine, responsable communication & marketing chez KFC Maroc, relève que “chez KFC, le client est au centre de nos préoccupations. Adapter les recettes originales du Colonel Harland Sanders aux papilles et au pouvoir d’achat du consommateur marocain est un défi que nous relevons jusque-là avec grand succès. Nous misons aussi sur la qualité du poulet. Nous rappelons que 100% du poulet utilisé dans nos recettes est marocain et provient de nos propres fermes. De plus, 80% de nos recettes sont de provenance locale”.

En outre, KFC Maroc invite systématiquement ses fournisseurs à mettre en place un contrôle qualité et une traçabilité de l’ensemble de leurs activités. Ils sont ainsi tenus de respecter une charte sanitaire rigoureuse qui prend en compte l’assurance qualité et la sécurité alimentaire et environnementale.

Ces différents aspects sont, en effet, de rigueur au sein de l’ensemble des restaurants de la marque. Membre de la famille KFC Maroc depuis plus de 10 ans, Ayoub Essobaaihi, manager du restaurant KFC Dar Bouazza, affirme qu’il veille à ce que chaque menu soit minutieusement préparé selon le cahier des charges de KFC International. “Je suis également chargé de gérer un plan de formation du personnel, qui s’articule autour de l’hygiène et de la sécurité alimentaire. Dans ce sens et en plus des points de contrôle quotidiens effectués par les équipes, des audits réguliers sont opérés par des experts dans nos restaurants, afin de certifier que nous respectons aussi bien les normes locales que celles dictées par KFC International”, ajoute le responsable du restaurant.

Pour rappel, KFC est présent dans les villes suivantes : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech, Agadir, Meknès, Kenitra et El Jadida. D’autres nouvelles ouvertures sont prévues dans les prochains mois.

 

Le 17 novembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Les régionales de l'investissement de la Banque populaire à Casablanca

Changement climatique : L’Afrique prend son destin en main (Ifrane Forum)