Le Maroc autorise l'utilisation d'urgence du vaccin d'AstraZeneca

Ce mercredi 6 janvier, le Maroc a donné son feu vert pour l'utilisation temporaire d'urgence du vaccin suédo-britannique d'AstraZeneca, selon le document d'autorisation du ministère de la Santé dont Médias24 détient copie. Voici ce qu'il faut savoir sur le premier vaccin autorisé au Maroc.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/05-01-2021/Vaccin-AstraZeneca-au-Maroc-afp.jpg-oui
Le Maroc autorise l'utilisation d'urgence du vaccin d'AstraZeneca (Photo AFP)

Le 06 janvier 2021 à 17:16

Modifié le 06 janvier 2021 à 18:56

L'autorisation d'utilisation temporaire d'urgence (pour une durée de 12 mois) du vaccin d'AstraZeneca a été signé ce mercredi 6 janvier 2021 par le ministère de la Santé ; et ce, après l'avis de la commission consultative accordé le 4 janvier, comme nous l'avions précédemment annoncé.

Le vaccin suédo-britannique est utilisé à large échelle, depuis lundi, au Royaume-Uni et a été autorisé en Argentine et en Inde, respectivement le 30 décembre 2020 et le 3 janvier 2021. 

2,50 euros la dose, selon le Figaro, le vaccin nommé ChAdOx1 nCoV-19 (AZD1222) avec comme nom commercial COVISHIELD, développé par l'Université d'Oxford et AstraZeneca pourrait être le premier vaccin utilisé par le Maroc dans le cadre de sa campagne de vaccination prévue pour mi-janvier selon des sources non officielles.

Il est indiqué pour l'immunisation active des personnes âgées de plus de 18 ans pour la prévention de la maladie à Coronavirus 2019, peut-on lire sur le document d'autorisation dont Médias24 détient copie (voir fac-similé ci-dessous).

Une commande de 25 millions de doses du vaccin suédo-britannique sera complétée par 40 millions de doses du vaccin de Sinopharm afin de couvrir les besoins du Royaume, qui vise à vacciner 80% des plus de 18 ans (soit plus de 23 millions d'habitants), à travers une opération en 3 phases étalées sur 12 semaines. 

Pour rappel, la commande de 65 millions de doses effectuée par le Maroc confirme sa stratégie d'assurer un maximum de vaccins. D'où la signature de deux accords, l'un avec le laboratoire chinois "Sinopharm" et l'autre avec la société "R-Pharm", sous licence du groupe AstraZeneca. 

Cependant, le nom de R-pharm ne figure pas sur le document d'autorisation. C'est le nom d'un laboratoire indien, Serum Institute of India qui est mentionné dans l'AMM comme étant le fabricant du vaccin sous licence AstraZeneca. Le ministère de la Santé sera importateur direct.

Toujours selon l'AMM, le vaccin se compose de deux doses distinctes de 0,5 ml chacune. La deuxième dose doit être administrée entre 4 et 12 semaines après la première dose. 

Coût, fabrication, stockage... Que des avantages ! 

Peu coûteu et plus facile à conserver, le vaccin d'AstraZeneca est convoité pour ses avantages. 

En effet, outre sa méthode de fabrication déjà utilisée et dite "classique", le vaccin d'AstraZeneca présente un avantage en termes de stockage, tout comme le vaccin de Sinopharm. 

Comme le souligne la revue scientifique "The Lancet" qui a validé le vaccin suédo-britannique le 8 décembre 2020, il s'agit d'un vaccin qui, contrairement à ceux développés par Pfizer/BioNTech et Moderna, "peut être conservé et distribué à une température comprise entre 2 et 8°C, ce qui le rend particulièrement adapté à la distribution".

Selon le document d'autorisation, la durée de validité du vaccin est de 6 mois et une fois ouvert, le flacon peut être conservé pendant 6 heures aux mêmes températures.

Le moyen d'acheminement des doses d'AstraZeneca n'a pas encore été dévoilé (par avion ou par bateau). Cela dit, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb s'est arrêté, lors d'un récent passage devant la commission des secteurs sociaux de la chambre des représentants, sur la réception des doses de vaccins au niveau de l'aéroport de Casablanca. Sachant que celui de Marrakech a été choisi comme plan B, en cas de soucis liés à l'atterrissage. 

Efficacité : des résultats encore plus performants ? 

Après avoir annoncé une efficacité moyenne de 70% qui a poussé le groupe à effectuer des études supplémentaires, AstraZeneca a récemment annoncé "avoir trouvé la formule gagnante" lui permettant de concurrencer ses rivaux. 

Les détails seront bientôt publiés selon Pascal Soriot, PDG du groupe pharmaceutique, qui s'est également prononcé sur la nouvelle variante du coronavirus apparue en Angleterre, poussant le pays à instaurer un nouveau confinement général ce mardi 5 janvier. 

"Jusqu'à présent, nous pensons que le vaccin devrait rester efficace. Mais nous ne pouvons pas en être sûrs, nous allons donc tester cela", a-t-il déclaré au Sunday Times.

>> Lire aussi:

ATK dévoile les détails de la stratégie nationale de vaccination anti-Covid

Covid. Ce qu'il faut savoir sur le vaccin AstraZeneca que le Maroc utilisera

(Photo AFP)

Le Maroc autorise l'utilisation d'urgence du vaccin d'AstraZeneca

Le 06 janvier 2021 à17:23

Modifié le 06 janvier 2021 à 18:56

Ce mercredi 6 janvier, le Maroc a donné son feu vert pour l'utilisation temporaire d'urgence du vaccin suédo-britannique d'AstraZeneca, selon le document d'autorisation du ministère de la Santé dont Médias24 détient copie. Voici ce qu'il faut savoir sur le premier vaccin autorisé au Maroc.

com_redaction-96

L'autorisation d'utilisation temporaire d'urgence (pour une durée de 12 mois) du vaccin d'AstraZeneca a été signé ce mercredi 6 janvier 2021 par le ministère de la Santé ; et ce, après l'avis de la commission consultative accordé le 4 janvier, comme nous l'avions précédemment annoncé.

Le vaccin suédo-britannique est utilisé à large échelle, depuis lundi, au Royaume-Uni et a été autorisé en Argentine et en Inde, respectivement le 30 décembre 2020 et le 3 janvier 2021. 

2,50 euros la dose, selon le Figaro, le vaccin nommé ChAdOx1 nCoV-19 (AZD1222) avec comme nom commercial COVISHIELD, développé par l'Université d'Oxford et AstraZeneca pourrait être le premier vaccin utilisé par le Maroc dans le cadre de sa campagne de vaccination prévue pour mi-janvier selon des sources non officielles.

Il est indiqué pour l'immunisation active des personnes âgées de plus de 18 ans pour la prévention de la maladie à Coronavirus 2019, peut-on lire sur le document d'autorisation dont Médias24 détient copie (voir fac-similé ci-dessous).

Une commande de 25 millions de doses du vaccin suédo-britannique sera complétée par 40 millions de doses du vaccin de Sinopharm afin de couvrir les besoins du Royaume, qui vise à vacciner 80% des plus de 18 ans (soit plus de 23 millions d'habitants), à travers une opération en 3 phases étalées sur 12 semaines. 

Pour rappel, la commande de 65 millions de doses effectuée par le Maroc confirme sa stratégie d'assurer un maximum de vaccins. D'où la signature de deux accords, l'un avec le laboratoire chinois "Sinopharm" et l'autre avec la société "R-Pharm", sous licence du groupe AstraZeneca. 

Cependant, le nom de R-pharm ne figure pas sur le document d'autorisation. C'est le nom d'un laboratoire indien, Serum Institute of India qui est mentionné dans l'AMM comme étant le fabricant du vaccin sous licence AstraZeneca. Le ministère de la Santé sera importateur direct.

Toujours selon l'AMM, le vaccin se compose de deux doses distinctes de 0,5 ml chacune. La deuxième dose doit être administrée entre 4 et 12 semaines après la première dose. 

Coût, fabrication, stockage... Que des avantages ! 

Peu coûteu et plus facile à conserver, le vaccin d'AstraZeneca est convoité pour ses avantages. 

En effet, outre sa méthode de fabrication déjà utilisée et dite "classique", le vaccin d'AstraZeneca présente un avantage en termes de stockage, tout comme le vaccin de Sinopharm. 

Comme le souligne la revue scientifique "The Lancet" qui a validé le vaccin suédo-britannique le 8 décembre 2020, il s'agit d'un vaccin qui, contrairement à ceux développés par Pfizer/BioNTech et Moderna, "peut être conservé et distribué à une température comprise entre 2 et 8°C, ce qui le rend particulièrement adapté à la distribution".

Selon le document d'autorisation, la durée de validité du vaccin est de 6 mois et une fois ouvert, le flacon peut être conservé pendant 6 heures aux mêmes températures.

Le moyen d'acheminement des doses d'AstraZeneca n'a pas encore été dévoilé (par avion ou par bateau). Cela dit, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb s'est arrêté, lors d'un récent passage devant la commission des secteurs sociaux de la chambre des représentants, sur la réception des doses de vaccins au niveau de l'aéroport de Casablanca. Sachant que celui de Marrakech a été choisi comme plan B, en cas de soucis liés à l'atterrissage. 

Efficacité : des résultats encore plus performants ? 

Après avoir annoncé une efficacité moyenne de 70% qui a poussé le groupe à effectuer des études supplémentaires, AstraZeneca a récemment annoncé "avoir trouvé la formule gagnante" lui permettant de concurrencer ses rivaux. 

Les détails seront bientôt publiés selon Pascal Soriot, PDG du groupe pharmaceutique, qui s'est également prononcé sur la nouvelle variante du coronavirus apparue en Angleterre, poussant le pays à instaurer un nouveau confinement général ce mardi 5 janvier. 

"Jusqu'à présent, nous pensons que le vaccin devrait rester efficace. Mais nous ne pouvons pas en être sûrs, nous allons donc tester cela", a-t-il déclaré au Sunday Times.

>> Lire aussi:

ATK dévoile les détails de la stratégie nationale de vaccination anti-Covid

Covid. Ce qu'il faut savoir sur le vaccin AstraZeneca que le Maroc utilisera

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.