Des Marocains bloqués à l'étranger adressent une lettre au Roi Mohammed VI

En détresse, des Marocains restés bloqués à l'étranger, après la fermeture des frontières par le Maroc, envoient une lettre ouverte au Roi Mohammed VI. Ils souhaitent être rapatriés. 

0-https://medias24.com//photos_articles/big/07-04-2020/marocains-bloques4.jpg-oui
Des Marocains bloqués à l'étranger adressent une lettre au Roi Mohammed VI

Le 07 avril 2020 à 15:51

Modifié le 07 avril 2020 à 16:56

Adressée au Roi, la lettre a été signée par des centaines de Marocains bloqués un peu partout à travers le monde, notamment en France, en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas, aux Emirats-Arabes-Unis, au Sri-Lanka, au Sénégal, au USA, en Malaisie, au Pérou ou encore en Thaïlande.  

Pour rappel, le Maroc avait annoncé la fermeture de ses frontières, aériennes et maritimes, dès le 12 mars pour faire face à la propagation de la pandémie du coronavirus dans le monde. 

Voici le texte intégral de la lettre:

"Nous sommes des centaines de Marocains bloqués à l’étranger, dans l’impossibilité de rejoindre notre pays, suite à la décision du Maroc de fermer ses frontières entre le 13 et le 15 mars.

Nous étions venus passer des entretiens d’embauche ou d’entrée dans des écoles, réaliser des tests médicaux, voir nos familles ou tout simplement faire du tourisme. 

La décision du Maroc de fermer ses frontières nous a pris de court avec l’annulation de nos vols de retour sans possibilité de trouver une alternative pour rejoindre notre pays. Nous sommes bloqués en France, en Espagne, au Canada, en Belgique, en Suisse, en Thaïlande et dans d’autres pays.

Après trois semaines sans perspective d’une possibilité de retour, nous arrivons aujourd’hui au bout de nos ressources financières et notre santé mentale se dégrade

Depuis trois semaines, nous obtenons la même réponse de nos consulats et ambassades: patientez, rien n’a encore été décidé pour vous. Aucun projet de retour n’est évoqué alors que la situation sanitaire se dégrade partout dans le monde. 

Nous sommes conscients de la situation sanitaire au Maroc et nous sommes prêts à nous soumettre à toute mesure de sécurité pour protéger nos concitoyens à notre arrivée, y compris un isolement en quarantaine avant de rentrer chez nous.

Aujourd’hui, nous nous sentons abandonnés

Chaque jour nous voyons des citoyens du monde entier rentrer dans leur pays. Cela alimente notre détresse alors même que le Maroc se félicite d’organiser le départ des étrangers bloqués dans le Royaume. 

Nos ressources sont au Maroc et nous ne sommes plus en mesure de continuer à vivre dignement dans un pays qui n’est pas le nôtre. A cela s’ajoute la souffrance d’être séparés de nos femmes, nos maris et nos enfants en bas âge. 

Votre Majesté, vous seul pouvez nous entendre et avez le pouvoir d’organiser le retour des Marocains de l’étranger dans leur pays. 

Veuillez recevoir votre Majesté Amir El Mouminine, l’expression de notre très humble et très respectueuse considération, que Dieu vous protège et vous assiste dans l’accomplissement de vos nobles tâches. "

Fin de la lettre 

 

Des Marocains bloqués à l'étranger adressent une lettre au Roi Mohammed VI

Le 07 avril 2020 à16:11

Modifié le 07 avril 2020 à 16:56

En détresse, des Marocains restés bloqués à l'étranger, après la fermeture des frontières par le Maroc, envoient une lettre ouverte au Roi Mohammed VI. Ils souhaitent être rapatriés. 

Adressée au Roi, la lettre a été signée par des centaines de Marocains bloqués un peu partout à travers le monde, notamment en France, en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas, aux Emirats-Arabes-Unis, au Sri-Lanka, au Sénégal, au USA, en Malaisie, au Pérou ou encore en Thaïlande.  

Pour rappel, le Maroc avait annoncé la fermeture de ses frontières, aériennes et maritimes, dès le 12 mars pour faire face à la propagation de la pandémie du coronavirus dans le monde. 

Voici le texte intégral de la lettre:

"Nous sommes des centaines de Marocains bloqués à l’étranger, dans l’impossibilité de rejoindre notre pays, suite à la décision du Maroc de fermer ses frontières entre le 13 et le 15 mars.

Nous étions venus passer des entretiens d’embauche ou d’entrée dans des écoles, réaliser des tests médicaux, voir nos familles ou tout simplement faire du tourisme. 

La décision du Maroc de fermer ses frontières nous a pris de court avec l’annulation de nos vols de retour sans possibilité de trouver une alternative pour rejoindre notre pays. Nous sommes bloqués en France, en Espagne, au Canada, en Belgique, en Suisse, en Thaïlande et dans d’autres pays.

Après trois semaines sans perspective d’une possibilité de retour, nous arrivons aujourd’hui au bout de nos ressources financières et notre santé mentale se dégrade

Depuis trois semaines, nous obtenons la même réponse de nos consulats et ambassades: patientez, rien n’a encore été décidé pour vous. Aucun projet de retour n’est évoqué alors que la situation sanitaire se dégrade partout dans le monde. 

Nous sommes conscients de la situation sanitaire au Maroc et nous sommes prêts à nous soumettre à toute mesure de sécurité pour protéger nos concitoyens à notre arrivée, y compris un isolement en quarantaine avant de rentrer chez nous.

Aujourd’hui, nous nous sentons abandonnés

Chaque jour nous voyons des citoyens du monde entier rentrer dans leur pays. Cela alimente notre détresse alors même que le Maroc se félicite d’organiser le départ des étrangers bloqués dans le Royaume. 

Nos ressources sont au Maroc et nous ne sommes plus en mesure de continuer à vivre dignement dans un pays qui n’est pas le nôtre. A cela s’ajoute la souffrance d’être séparés de nos femmes, nos maris et nos enfants en bas âge. 

Votre Majesté, vous seul pouvez nous entendre et avez le pouvoir d’organiser le retour des Marocains de l’étranger dans leur pays. 

Veuillez recevoir votre Majesté Amir El Mouminine, l’expression de notre très humble et très respectueuse considération, que Dieu vous protège et vous assiste dans l’accomplissement de vos nobles tâches. "

Fin de la lettre 

 

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.