Crédit agricole du Maroc: plus de 600 MDH de bénéfices en 2018

Tous les indicateurs sont au vert en 2018 pour le groupe Crédit agricole du Maroc. Les dépôts et les crédits ont progressé de 7%, les bénéfices de 9%. Tamwil El Fellah finance près de 83.000 petits agriculteurs.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/29-03-2019/Credit-agricole-20-3.jpg-oui
Crédit Agricole du Maroc : plus de 600 MDH de bénéfices en 2018

Le 29 mars 2019 à 11:30

Modifié le 29 mars 2019 à 12:15

Nouveau palier de développement pour le groupe Crédit agricole du Maroc qui a signé un très bon exercice 2018. Le total bilan de la banque a franchi la barre des 100 milliards de DH (107 MMDH, en hausse de 10%). Et ce, grâce à la bonne tenue de tous les indicateurs d’activité et de rentabilité.
 
Les crédits distribués et l’épargne collectée ont progressé de 7%, atteignant respectivement 80 et 82 MMDH. Le réseau du groupe atteint désormais 814 agences, dont 532 pour le Crédit agricole, 230 pour la fondation Ardi et 52 pour la filiale Tamwil El Fellah.
 
De cette dynamique commerciale a résulté un produit net bancaire de près de 4 MMDH, en légère hausse par rapport à 2017. La forte progression de la marge d’intérêts (+22%) et le maintien de la marge sur commissions (+3%) ont été atténués par la baisse du résultat sur opérations de marché.
 
Mais cela n’a pas empêché la banque d’améliorer ses bénéfices part du groupe de 9%, à 626 MDH. Et ce, grâce à la baisse du coût du risque qui passe de plus de 1 milliard de DH à 743 MDH. A noter que le taux de couverture des créances en souffrance par les provisions s’est amélioré en passant de 69% à 72%.
 
Le groupe a également amélioré ses fonds propres réglementaires qui progressent de 7%, à 10,6 MMDH. L’impact de l’application de la norme IFRS 9, plus stricte en terme de provisionnement, a été maîtrisé.

Mission de service public

Notons qu’à côté de son activité de banque classique, le groupe assure également une mission de service public pour l’accompagnement du secteur agricole et des petits agriculteurs.
 
Dans le cadre du financement du Plan Maroc vert, une enveloppe de 25 MMDH a été octroyée au secteur sur la période 2009-2013. Une autre enveloppe de 30 milliards a été mobilisée entre 2014 et 2018.
 
L’appui financier de Tamwil El Fellah pour les agriculteurs non éligibles au financement bancaire classique s’est poursuivi.
 
Le nombre de clients est passé de 76.142 en 2017 à 82.834 clients en 2018. L’encours des financements a progressé de 33 MDH pour atteindre 788 MDH.
 
Enfin, la fondation Ardi pour la microfinance a vu son encours de crédits accordés augmenter de 3 MDH, à 292 MDH. 35% de cet encours finance le commerce, 28% les services, 22% l’agriculture et l’élevage, et 15% l’artisanat.
 

Crédit agricole du Maroc: plus de 600 MDH de bénéfices en 2018

Le 29 mars 2019 à11:30

Modifié le 29 mars 2019 à 12:15

Tous les indicateurs sont au vert en 2018 pour le groupe Crédit agricole du Maroc. Les dépôts et les crédits ont progressé de 7%, les bénéfices de 9%. Tamwil El Fellah finance près de 83.000 petits agriculteurs.

com_redaction-10

Nouveau palier de développement pour le groupe Crédit agricole du Maroc qui a signé un très bon exercice 2018. Le total bilan de la banque a franchi la barre des 100 milliards de DH (107 MMDH, en hausse de 10%). Et ce, grâce à la bonne tenue de tous les indicateurs d’activité et de rentabilité.
 
Les crédits distribués et l’épargne collectée ont progressé de 7%, atteignant respectivement 80 et 82 MMDH. Le réseau du groupe atteint désormais 814 agences, dont 532 pour le Crédit agricole, 230 pour la fondation Ardi et 52 pour la filiale Tamwil El Fellah.
 
De cette dynamique commerciale a résulté un produit net bancaire de près de 4 MMDH, en légère hausse par rapport à 2017. La forte progression de la marge d’intérêts (+22%) et le maintien de la marge sur commissions (+3%) ont été atténués par la baisse du résultat sur opérations de marché.
 
Mais cela n’a pas empêché la banque d’améliorer ses bénéfices part du groupe de 9%, à 626 MDH. Et ce, grâce à la baisse du coût du risque qui passe de plus de 1 milliard de DH à 743 MDH. A noter que le taux de couverture des créances en souffrance par les provisions s’est amélioré en passant de 69% à 72%.
 
Le groupe a également amélioré ses fonds propres réglementaires qui progressent de 7%, à 10,6 MMDH. L’impact de l’application de la norme IFRS 9, plus stricte en terme de provisionnement, a été maîtrisé.

Mission de service public

Notons qu’à côté de son activité de banque classique, le groupe assure également une mission de service public pour l’accompagnement du secteur agricole et des petits agriculteurs.
 
Dans le cadre du financement du Plan Maroc vert, une enveloppe de 25 MMDH a été octroyée au secteur sur la période 2009-2013. Une autre enveloppe de 30 milliards a été mobilisée entre 2014 et 2018.
 
L’appui financier de Tamwil El Fellah pour les agriculteurs non éligibles au financement bancaire classique s’est poursuivi.
 
Le nombre de clients est passé de 76.142 en 2017 à 82.834 clients en 2018. L’encours des financements a progressé de 33 MDH pour atteindre 788 MDH.
 
Enfin, la fondation Ardi pour la microfinance a vu son encours de crédits accordés augmenter de 3 MDH, à 292 MDH. 35% de cet encours finance le commerce, 28% les services, 22% l’agriculture et l’élevage, et 15% l’artisanat.
 

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs trimestriels au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.