L’ONDA a réalisé des résultats financiers et une activité historiques en 2023

Lors de son conseil d’administration du 26 mai dernier, l’ONDA a examiné les chiffres de l’activité de 2023 et ses prévisions pour l’année en cours. Selon une source autorisée, l’amélioration de la gestion et la croissance exponentielle du trafic aérien ont permis d’engranger un chiffre d’affaires et une rentabilité historiques, qui vont continuer à se renforcer à l’horizon 2030 grâce au Mondial de football.

L’ONDA a réalisé des résultats financiers et une activité historiques en 2023

Le 21 juin 2024 à 18h49

Modifié 21 juin 2024 à 18h49

Lors de son conseil d’administration du 26 mai dernier, l’ONDA a examiné les chiffres de l’activité de 2023 et ses prévisions pour l’année en cours. Selon une source autorisée, l’amélioration de la gestion et la croissance exponentielle du trafic aérien ont permis d’engranger un chiffre d’affaires et une rentabilité historiques, qui vont continuer à se renforcer à l’horizon 2030 grâce au Mondial de football.

"Initié par son ancienne directrice générale, nommée en pleine crise, le plan de transformation de l’Office national des aéroports (ONDA) a permis de rationaliser ses dépenses, d’améliorer sa gouvernance et surtout de renforcer ses performances", avance une source autorisée. La réforme engagée depuis 2021 a constitué un véritable levier de développement pour l’entreprise publique, ajoute-t-elle.

"Une reprise d’activité qui a dépassé les prévisions nationales et la norme mondiale"

Selon notre interlocuteur, l’activité aéroportuaire de l’ONDA a réalisé des performances record au niveau du trafic aérien et du chiffre d’affaires, qui ont connu une forte croissance en 2023.

En hausse de 5,4% par rapport aux prévisions initiales, le trafic aérien a atteint au cours de l’année 2023 un record historique qui s’est établi à 27,1 millions de passagers, soit une croissance de 8% par rapport aux chiffres d’avant la crise sanitaire de 2020 et de 31,5% par rapport à 2022.

Si le transport aérien mondial en 2023 a retrouvé 94,1% de son trafic passager de 2019, la reprise de l’activité au Maroc a dépassé cette tendance avec un taux de 108% : 94,9% pour l’aéroport Mohammed V tandis que les autres aéroports ont atteint un taux de reprise de 117,2%, poursuit notre interlocuteur.

"Des performances financières historiques"

Cette augmentation de l’activité a été à l’origine d’un chiffre d’affaires "historique" de 4,71 milliards de dirhams, soit une hausse de 11% par rapport à 2019 et de 22% par rapport à 2022. Ainsi, les recettes réalisées en 2023 ont dépassé de 4,4% les prévisions établies à la fin du précédent bilan.

De plus, l’activité de survol, qui génère également d’importantes recettes pour l’Office, a enregistré une progression de 11,9% par rapport à 2022 et de 4,8% par rapport au budget prévisionnel de 2023.

"Une performance financière" à l’origine d’une "rentabilité sans précédent", avec un excédent brut d’exploitation de 2.417 MDH, un résultat avant impôt de 1.078 MDH et enfin un bénéfice net de l’exercice après impôt de 1.066 MDH, soit une marge nette de 23% par rapport au CA.

Des résultats qui ont permis de réduire les créances clients à 2,2 mois de chiffre d’affaires et de réduire le délai de paiement des fournisseurs qui est passé de 63 jours en 2022 à 51 jours en 2023.

"D’excellentes perspectives pour 2024 et 2030"

Selon les prévisions établies par les membres du conseil d’administration de l’ONDA, le trafic aérien en 2024 sera de 30,9 millions de passagers, soit une progression de 5% par rapport au budget initial.

Même scénario pour le chiffre d’affaires prévisionnel, qui devrait s’établir à 5178 MDH avec une plus-value de 122 MDH qui correspond à une croissance de 2% par rapport au budget initial.

Enfin, l’excédent brut d’exploitation connaîtra une hausse de 5% par rapport au budget initial avec 2507 MDH, tandis que le résultat net devrait atteindre 720 MDH, soit une marge nette/CA de 14%.

Et de conclure que le changement futur de statut juridique de l’Office, qui deviendra une société anonyme à isopérimètre d’activité toujours contrôlée par l’Etat, permettra de transformer les grands aéroports du Maroc en business unit ou centres de profit rentables capables de faire face à la hausse du trafic de passagers et d’accompagner les grands évènements à venir comme le Mondial 2030.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

MOROCCO REAL ESTATE MANAGEMENT: Valeur Liquidative semestrielle du 01/07/2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.