Aïd al-Adha en chiffres. En 2022, 12,6% des ménages n’ont pas accompli le rituel du sacrifice contre 4,7% en 2014 (HCP)

Près de 13% des ménages n’ont pas accompli le rituel du sacrifice de Aïd al-Adha en 2022, selon les derniers chiffres recueillis par le haut-commissariat au Plan. L'accomplissement du sacrifice est inversement lié aux niveaux de vie et d’instruction des ménages.

Logo mockup floral PSD, paper realistic design

Aïd al-Adha en chiffres. En 2022, 12,6% des ménages n’ont pas accompli le rituel du sacrifice contre 4,7% en 2014 (HCP)

Le 10 juin 2024 à 11h54

Modifié 10 juin 2024 à 15h35

Près de 13% des ménages n’ont pas accompli le rituel du sacrifice de Aïd al-Adha en 2022, selon les derniers chiffres recueillis par le haut-commissariat au Plan. L'accomplissement du sacrifice est inversement lié aux niveaux de vie et d’instruction des ménages.

Selon une note que vient de publier le haut-commissariat au Plan (HCP), 12,6% des ménages marocains n’ont pas accompli le rituel du sacrifice de Aïd al-Adha en 2022.

Cette proportion a augmenté par rapport à l’année 2014, où elle était de 4,7%.

L'augmentation du nombre de ménages ne participant pas au sacrifice s'observe principalement parmi les citadins et les ménages composés d’une seule personne (56,4% en 2022).

Ainsi, les citadins sont plus enclins à ne pas effectuer le sacrifice par comparaison aux ruraux (14,3% contre 8,7%) en 2022.

La participation au sacrifice inversement liée aux niveaux de vie et d’instruction

Le HCP note que la participation au rituel du sacrifice est inversement proportionnelle au niveau de vie du ménage et au niveau d’instruction de son chef.

Ainsi, près de 25,1% des ménages appartenant aux 10% les plus aisés n’effectuent pas le sacrifice à l’occasion de l’Aïd, contre 7,8% parmi les 10% les plus pauvres.

De plus, cette abstention passe de 20,1% pour les ménages dirigés par une personne ayant un niveau d’éducation supérieur à 11,7% pour ceux dirigés par une personne sans instruction.

Les ruraux et les moins aisés optent le plus pour les caprins

Par type d’animaux sacrifiés pour l’offrande, 95,6% des ménages optent pour les ovins, 4,3% pour les caprins et 0,1% pour les bovins.

Le sacrifice des caprins est davantage enregistré parmi les ménages ruraux (7,4% contre 2,8% en milieu urbain) et parmi la catégorie des 10% des ménages les moins aisés (8,5% contre 2,7% pour les 10% des ménages les plus aisés).

Près de 30% de la dépense annuelle des ménages en viande

En termes de dépenses, le sacrifice de Aïd al-Adha représente près de 30% de la dépense globale des ménages marocains dédiée annuellement à la consommation de viande.

Cette part est de 41% chez les ménages des 10% les moins aisés et de 23% chez ceux des 10% les plus aisés.

Par ailleurs, la consommation annuelle moyenne totale des viandes (incluant les viandes rouges et blanches) du ménage marocain est estimée à 141 kg, dont 55,8 kg de viandes rouges.

La quantité des viandes issues du sacrifice de Aïd al-Adha s’est établie en moyenne à 22,8 kg par ménage, ce qui représente près de 41% de la quantité annuelle des viandes rouges consommée par les ménages. Cette proportion reste identique dans les deux milieux de résidence.

Elle atteint 65,4% pour les 20% des ménages les moins aisés et 31,3% pour les ménages les plus aisés.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

JAIDA : Communication financière 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.