Taux d'occupation, prix : l'hôtellerie du Maroc moins compétitive que ses concurrents méditerranéens

L’Observatoire national du tourisme a publié les chiffres du taux d’occupation du mois de mars et du 1er trimestre 2024. Ils montrent une baisse par rapport à 2023 et une hausse des prix des nuitées, à l'inverse de l’Espagne, du Portugal, de l’Italie, de l’Égypte et de la Turquie. Selon une source autorisée, le Maroc devrait rattraper ses concurrents directs entre 2025 et 2030. Détails.

Taux d'occupation, prix : l'hôtellerie du Maroc moins compétitive que ses concurrents méditerranéens

Le 15 mai 2024 à 11h43

Modifié 15 mai 2024 à 12h19

L’Observatoire national du tourisme a publié les chiffres du taux d’occupation du mois de mars et du 1er trimestre 2024. Ils montrent une baisse par rapport à 2023 et une hausse des prix des nuitées, à l'inverse de l’Espagne, du Portugal, de l’Italie, de l’Égypte et de la Turquie. Selon une source autorisée, le Maroc devrait rattraper ses concurrents directs entre 2025 et 2030. Détails.

Portant sur un échantillon représentatif de 120 hôtels, l’étude récente de l’Observatoire du tourisme, qui a recueilli le taux d’occupation de chaque catégorie d’hôtels et le prix moyen des nuitées de chaque segment hôtelier, montre que les concurrents directs du Maroc réalisent de meilleurs chiffres en matière d'indicateurs de performance.

Des taux d’occupation en baisse par rapport à 2023

Pour le mois de mars dernier, les chiffres nationaux font état d’un taux d’occupation global de 48% (42% pour la catégorie luxe, 53% pour le haut de gamme et 44% pour le milieu de gamme).

Si le taux d’occupation global a baissé de 8 points entre mars 2023 et mars 2024, en passant de 56% à 48%, celui du segment luxe a enregistré un recul de 10 points, avec un taux de 42% contre 52% en mars 2023.

La catégorie milieu de gamme est passée de 51% à 44% de taux d'occupation (-7 points), alors que le haut de gamme a suivi le même trend avec une baisse de 7 points, soit 53% en mars 2024 contre 60% durant le même mois de 2023.

Les tarifs des chambres ont augmenté en 2024

Selon une source autorisée, l’augmentation des prix moyens de location des chambres des différents segments hôteliers en 2024, qui constituent un facteur important de l’attractivité d’une destination, explique en partie la baisse des taux d’occupation qui a commencé au début de l’année 2024.

Ainsi, en mars 2024, le prix moyen global de location d’une chambre d’hôtel, qui était de 131 dollars, a augmenté de 6 dollars par rapport au mois de mars 2023.

Dans le détail :

- les prix des chambres milieu de gamme sont passés de 55 à 60 dollars pendant la même période ;

- les prix des chambres haut de gamme sont passés de 105 à  113 dollars ;

- le segment luxe a connu une légère hausse, en passant de 420 à 425 dollars par chambre.

Un taux de remplissage inférieur aux concurrents directs

Alors que le taux d’occupation hôtelier national a connu une baisse entre mars 2023 et mars 2024, toutes les destinations concurrentes, hormis l’Égypte et l’Italie qui réalisent malgré tout de meilleurs chiffres de remplissage que le Maroc, ont connu une croissance d'un à deux chiffres.

- Espagne : le taux d’occupation est passé de 71% à 72% ;

- Portugal : de 62% à 64% ;

- Italie : de 66% à 65% ;

- Égypte : de 63% à 54% ;

- Turquie : de 50% à 51% (+1%).

Des nuitées plus onéreuses qu'au Portugal, en Égypte et en Turquie

Concernant l’évolution des prix moyens de location d’une chambre entre mars 2023 et mars 2024, les chiffres montrent que l’Espagne et l’Italie sont les seules destinations à proposer des tarifs plus élevés que le Maroc.

En effet, avec un prix moyen de 131 dollars par nuitée en mars 2024, le Maroc reste moins cher que l’Espagne, qui facturait 136 dollars en mars dernier, et l’Italie (157 dollars), mais plus onéreux que l’Égypte dont le prix moyen d’une chambre est de 88 dollars, que le Portugal (120 dollars) et que la Turquie (110 dollars).

"Une situation appelée à changer avec la CAN 2025 et le Mondial 2030"

Que ce soit pour le mois de mars écoulé ou durant la période du 1er trimestre 2024, le Maroc se classe 4e en termes de meilleure offre tarifaire par rapport à ses cinq concurrents méditerranéens.

"L’organisation de la Coupe d’Afrique des nations en 2025 va servir de grande répétition en termes de taux d’occupation pour les hôteliers qui seront aussi amenés à fournir des efforts tarifaires avant l’horizon du Mondial 2030", estime une source autorisée. Selon elle, les opérateurs seront forcés de s’aligner sur leurs concurrents directs pour profiter pleinement de ces deux événements qui devraient propulser le Maroc parmi les dix plus grandes destinations touristiques de la planète.

Les excellents chiffres des arrivées réalisés en avril dernier ne manqueront pas d’améliorer le taux d’occupation moyen national, qui devrait s’établir à au moins 60% à la fin de l’année 2024, conclut notre source.

LIRE AUSSI

Tourisme : pourquoi les taux d’occupation hôteliers diffèrent entre les 12 régions du Maroc

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances Darna: Résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.