Production de cobalt décarboné : Managem dément les accusations d’un média allemand

Managem publie ce mardi 14 mai un communiqué qui dément les accusations d’un média allemand concernant son site de production de cobalt à Bou Azzer. Le groupe a déposé plainte contre le même média.

Production de cobalt décarboné : Managem dément les accusations d’un média allemand

Le 15 mai 2024 à 11h00

Modifié 15 mai 2024 à 15h22

Managem publie ce mardi 14 mai un communiqué qui dément les accusations d’un média allemand concernant son site de production de cobalt à Bou Azzer. Le groupe a déposé plainte contre le même média.

Managem, en partenariat avec BMW, géant de l’automobile, s’est résolument lancé dans la production de cobalt Premium décarboné, nécessaire pour la conversion mondiale de son parc automobile vers des mobilités décarbonées.

Suite à la publication d’une dépêche Reuters (édition allemande), la direction de Managem clarifie certains points dans un communiqué :

Les indices parfois élevés d’arsenic relevés sur la mine de Bou Azzer sont des taux normaux au sein d’une exploitation minière qui traite un minerai riche en arséniure de cobalt. "En effet, la concentration naturelle en arsenic de la région où opère la mine est connue depuis 1928, date à laquelle l’exploitation de la mine de Bou Azzer a débuté. Les propriétés singulières du site de Bou Azzer sont à cet égard étonnantes et connues de tous, en particulier par les habitants de la région", explique la société.

La même source ajoute que deux audits récents et indépendants, menés selon les standards internationaux et dans le scope géologique spécifique de la mine, ont confirmé la présence naturelle d’arsenic dans la région et ont clairement établi l’absence de corrélation entre l’activité minière et les niveaux d’arsenic relevés. De plus, un audit social exhaustif n’a relevé aucune infraction majeure des normes en vigueur, et aucune maladie en lien avec l’arsenic n’a pu être relevée parmi nos collaborateurs ou dans les villages avoisinants.

Deuxième point, dès le commencement de l’exploitation par la direction de la mine de Bou Azzer, la possibilité d’écoulements de matériaux sur les digues lors de fortes précipitations "a été prise en considération avec sérieux". Cette préoccupation a été intégrée dès les premières étapes de la diligence environnementale, avec la réalisation de nombreuses études d’impact. En réponse à cette préoccupation, des mesures préventives ont été mises en place, comprenant la construction de fossés de drainage et l’élimination des dépôts dans la rivière au niveau de la mine et à proximité d’un barrage. Ces initiatives visent à atténuer tout impact potentiel sur
l’environnement local en cas d’intempéries.

S’agissant des eaux potables des villages avoisinants, les audits ont prouvé qu’elles sont parfaitement conformes aux normes marocaines et internationales.

Le groupe Managem accorde une importance capitale à son rôle en tant qu’acteur de premier plan et partenaire privilégié des constructeurs automobiles dans la transition énergétique mondiale. Il s’engage pleinement à mettre en place et à appliquer toutes les mesures nécessaires pour garantir le respect rigoureux des normes de qualité, de sécurité et de santé tant pour ses collaborateurs que pour les riverains, ainsi que pour préserver l’environnement.

"Face aux allégations infondées propagées initialement par un média (Süddeutsche Zeitung) récemment relayées par Reuters puis par des médias allemands, le groupe Managem a engagé des démarches juridiques en déposant une plainte à Paris contre ce média", conclut la même source.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

CFG Bank: Communiqué des indicateurs financiers trimestriels au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.