Chantage contre le Maroc : prison avec sursis requise contre Catherine Graciet et Eric Laurent

Le parquet de Paris a requis un an de prison avec sursis et une amende de 15.000 euros contre les deux journalistes accusés de chantage sur le Roi Mohammed VI. Le jugement sera rendu en mars 2023.

Chantage contre le Maroc : prison avec sursis requise contre Catherine Graciet et Eric Laurent

Le 17 janvier 2023 à 13h25

Modifié 17 janvier 2023 à 15h52

Le parquet de Paris a requis un an de prison avec sursis et une amende de 15.000 euros contre les deux journalistes accusés de chantage sur le Roi Mohammed VI. Le jugement sera rendu en mars 2023.

Catherine Graciet et Eric Laurent ont comparu le 16 janvier dans le cadre du procès où ils sont poursuivis pour chantage contre le Maroc.

A l’issue de l’audience tenue au tribunal judiciaire de Paris (10e chambre correctionnelle), le procureur de la République a requis des peines d’un an de prison avec sursis contre chacun des deux journalistes, assorties d’une amende de 15.000 euros.

Verdict le 14 mars 2023.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Le département d'État US présente les atouts et lacunes du Maroc en termes d'investissements étrangers

Le département d’État américain a publié le mercredi 17 juillet son rapport annuel sur le climat d’investissement dans le monde, dans lequel il met en exergue les atouts et les ambitions du Maroc en tant que pays qui “encourage et facilite activement” les investissements étrangers et tend à s’imposer comme “hub régional d’affaires” et “porte d’entrée” vers le continent africain.

Sociétés régionales multiservices : voici comment seront gérés les biens et les dettes de l'ONEE

D’ici août 2025, toutes les régions du Royaume seront dotées d'une Société régionale multiservices qui va gérer à l'échelle régionale le service de distribution de l’eau potable, de l’électricité et de l’assainissement liquide. Les 12 SRM hériteront ainsi des biens mobiliers et immobiliers de l’Office national de l’électricité et de l’eau, mais aussi de ses dettes de financement qui seront gérées par une société de développement des services publics de distribution, nouvellement créée.

Communication financière

Aradei Capital : Résultats Techniques de l'AKA 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.