χ

La demande intérieure affiche une certaine résilience (HCP)

Selon le HCP, la demande des ménages serait restée le principal moteur de la croissance économique au quatrième trimestre 2022, mais elle enregistre un ralentissement par rapport au troisième trimestre.

La demande intérieure affiche une certaine résilience (HCP)

Le 3 janvier 2023 à 19h54

Modifié 4 janvier 2023 à 9h49

Selon le HCP, la demande des ménages serait restée le principal moteur de la croissance économique au quatrième trimestre 2022, mais elle enregistre un ralentissement par rapport au troisième trimestre.

La consommation des ménages n'aurait augmenté que de +2,2% au quatrième trimestre 2022, au lieu de +7,9% au cours de la même période de l’année précédente. En cause, la décélération du revenu réel des ménages, attribuable à la baisse des revenus d’activité agricole et à la flambée des prix, explique le HCP dans sa récente note de conjoncture.

Le recours des ménages à l’endettement pour le financement de la consommation se serait intensifié, notamment au cours des mois d’octobre et novembre 2022, avec une hausse du flux des crédits à la consommation de plus du double, comparativement à la même période de 2021. Et ce, en dépit d’une légère hausse des taux d’intérêt.

Pour ce qui concerne  la consommation des administrations publiques, elle se serait affermie de 4,7%, contribuant pour 0,9 point à la croissance globale du PIB, en ligne avec le renforcement des dépenses de fonctionnement.

L’investissement des entreprises aurait légèrement ralenti au quatrième trimestre 2022, après un retournement à la hausse un trimestre plus tôt. Les perspectives de ralentissement de la demande étrangère et la faiblesse de l’activité immobilière auraient pesé sur les dépenses des entreprises qui auraient adopté un comportement de stockage plus prudent, après l’ample mouvement de reconstitution enregistré au troisième trimestre.

Par produit, le ralentissement de l’investissement se serait davantage manifesté au niveau du secteur de la construction, alors que celui des produits industriels se serait amélioré dans un contexte d’augmentation de 29% des flux de crédits adressés à l’équipement au cours des mois d’octobre et novembre 2022.

Dans l’ensemble, la formation brute du capital se serait accrue de 6,6% au quatrième trimestre 2022, après une hausse de 23,5% au cours de la même période de 2021.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.