χ

Mondial 2022. La presse espagnole oscille entre méfiance et confiance

Les Espagnols sont autant impressionnés par les individualités marocaines que confiants quant à une qualification de la Roja, prochain adversaire du Maroc en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, ce mardi 6 décembre à 16h au stade de la cité de l’éducation à Al-Rayyan.

Mondial-2022 (2è journée/Groupe F) : Le Maroc s'impose face à la Belgique 2-0

Mondial 2022. La presse espagnole oscille entre méfiance et confiance

Le 5 décembre 2022 à 13h50

Modifié 5 décembre 2022 à 14h33

Les Espagnols sont autant impressionnés par les individualités marocaines que confiants quant à une qualification de la Roja, prochain adversaire du Maroc en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, ce mardi 6 décembre à 16h au stade de la cité de l’éducation à Al-Rayyan.

"Les routes du Maroc et de l’Espagne se croisent encore une fois lors d’une Coupe du monde", ont écrit à l’unisson plusieurs médias espagnols, convoquant notamment le souvenir du dernier match de la phase de poule lors du Mondial 2018 en Russie, qui s’était terminé sur un match nul (2-2).

La prochaine rencontre entre les deux nations, qui aura lieu ce mardi 6 décembre (16h) au stade de la cité de l’éducation à Al-Rayyan, n’en sera pas moins spectaculaire. Le quotidien Marca déplore le déséquilibre attendu dans les gradins, où "25.000 supporters marocains prendront place contre 5.000 supporters espagnols". La même source d’ajouter : "L’Espagne jouera face au Maroc comme si le match se déroulait à Rabat, non seulement à cause de la couleur du maillot qu’elle portera, mais aussi par rapport à l’ambiance dans les tribunes."

Plus optimiste, le journal El Mundo croit en une qualification de l’Espagne. Le quotidien estime que "c’est une chance pour l’Espagne d’avoir fini deuxième de son groupe, car son chemin vers la finale est plus facile dans cette partie du tableau".

Si El Mundo affirme que "le Maroc est l’une des révélations de la Coupe du monde 2022 au Qatar", le journal espagnol se projette vers une éventuelle finale avant même d’avoir passé l’obstacle des huitièmes. De son côté, AS met en avant l’influence du sélectionneur national Walid Regragui, "qui a joué en Espagne", dans les performances marocaines.

La RTVE fait elle aussi un focus sur les atouts techniques du Maroc, notamment la paire Aguerd-Saïss en défense centrale, ainsi que "l’aile droite redoutable avec Hakimi et Ziyech", assurant que ce sera l’une des clés du match. Sans oublier la capacité des Marocains à être dangereux sur les transitions rapides, qui en font "une équipe difficile et inconfortable".

Enfin, La Vanguardia a publié un article au titre tapageur, "l’Espagne contre l’équipe de l’ONU", précisant que le Maroc, qui compte 14 joueurs nés à l’étranger, est "l’équipe qui en compte le plus", et que "137 des 832 joueurs de la Coupe du monde ne représentent pas leur pays de naissance".

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Résultats annuels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.