χ

Les engagements de Sothema et Prodimedic face aux préoccupations du Conseil de la concurrence

Le laboratoire pharmaceutique marocain Sothema avait annoncé, en août dernier, un projet de prise de participation dans le capital de Prodimedic, un industriel 100% marocain opérant sur le marché des dispositifs médicaux made in Morocco.

Les engagements de Sothema et Prodimedic face aux préoccupations du Conseil de la concurrence

Le 23 novembre 2022 à 17h08

Modifié 23 novembre 2022 à 17h32

Le laboratoire pharmaceutique marocain Sothema avait annoncé, en août dernier, un projet de prise de participation dans le capital de Prodimedic, un industriel 100% marocain opérant sur le marché des dispositifs médicaux made in Morocco.

Les services d’instruction du Conseil de la concurrence ont exprimé des préoccupations concurrentielles au sujet du projet de concentration économique des sociétés Sothema et Prodimedic.

En réponse à ces préoccupations, les deux entreprises ont soumis une proposition d’engagements conformément aux dispositions de l’alinéa II de l’article 15 de la loi 104-12, lit-on dans un communiqué du Conseil de la concurrence.

Trois engagements proposés 

Trois engagements ont été suggérés par les sociétés Sothema et Prodimedic. Le premier est relatif à l’application de conditions commerciales objectives et non discriminatoires, tandis que le deuxième a trait au non-verrouillage des marchés connexes.

Le troisième engagement se rapporte à la mise en place d’un programme de conformité au droit de la concurrence.

Le Conseil de la concurrence tiendra une séance au terme de laquelle il décidera si les engagements proposés par les deux sociétés répondent aux préoccupations de concurrence soulevées, et les rendra obligatoires le cas échéant, précise-t-on de même source.

Des dispositifs médicaux produits localement

Le laboratoire pharmaceutique marocain avait annoncé, en août dernier, un projet de prise de participation dans le capital de Prodimedic, un industriel 100% marocain opérant sur le marché des dispositifs médicaux made in Morocco. En effet, Sothema projette l’acquisition de 40% du capital de Prodimedic.

Le projet de prise de participation de Sothema dans le capital de Prodimedic a pour objectif l’exécution d’un ambitieux plan d’investissement visant à mettre en place une unité de production locale des dispositifs médicaux.

La nouvelle unité de production fabriquera entre autres des poches, des seringues, des cathéters et des tubulures médicales. Elle sera située au sein du pôle urbain et industriel de Had Soualem et s’étendra sur une superficie de 6.520 m².

"A travers ce projet de participation, Sothema et Prodimedic s’inscrivent dans une démarche participative de l’industrie marocaine dans le cadre de l’initiative royale pour assurer la couverture de la consommation marocaine en médicaments et dispositifs médicaux par la fabrication locale. Cette unité industrielle permettra ainsi au Maroc de disposer d’une indépendance par rapport à ces produits hautement stratégiques", avait souligné Mohamed Tazi, administrateur et directeur exécutif support de Sothema.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : communiqué post-AGO 15 avril 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Les régionales de l'investissement de la Banque populaire à Casablanca