χ

Le HCP et l’UNFPA célèbrent le passage à 8 milliards d’habitants

La Terre compte désormais huit milliards d’êtres humains. Au Maroc, une campagne a été lancée pour célébrer l’atteinte de ce nouveau seuil. 

Le HCP et l’UNFPA célèbrent le passage à 8 milliards d’habitants

Le 16 novembre 2022 à 11h43

Modifié 16 novembre 2022 à 12h39

La Terre compte désormais huit milliards d’êtres humains. Au Maroc, une campagne a été lancée pour célébrer l’atteinte de ce nouveau seuil. 

Le représentant du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) au Maroc, Luis Mora, a annoncé, mardi 15 novembre à Rabat, le lancement au Maroc de la campagne de mobilisation “1of8billion”, à l’occasion de la célébration de l’atteinte du seuil des 8 milliards par la population mondiale.

Cette campagne se veut une occasion de lancer un appel pour une action conjointe visant à assurer que l’ensemble des 8 milliards de personnes puissent jouir de leurs pleins droits afin de créer un monde “plus juste, plus prospère et plus durable”, a indiqué Luis Mora lors d’une rencontre-débat, organisée par le Haut-Commissariat au plan (HCP) et l’UNFPA, sous le thème “Les trajectoires et défis démographiques”.

La campagne “1of8billion” entend souligner l’importance des droits et aspirations de chaque personne dans la quête du développement mondial, a-t-il relevé. Elle sera conduite en étroite collaboration avec les partenaires institutionnels à plusieurs niveaux territoriaux, les organisations de la société civile, le secteur privé, les centres de recherche et les universités au Maroc.

“Le monde connaît aujourd’hui plusieurs défis, dont le vieillissement de la population et les changements climatiques, mais le défi le plus pesant reste la question de l’égalité des sexes. Nous ne pouvons pas envisager le développement d’un monde de 8 milliards [d’habitants], où la moitié de sa population continue de subir diverses discriminations pour le simple fait d’être une femme ou une fille”, a-t-il soutenu.

Selon Luis Mora, chaque gouvernement doit être en mesure de projeter et d’anticiper son avenir démographique. “Afin de saisir les opportunités qu’offrent le passage de la population mondiale à 8 milliards [d’habitants], il est fondamental de disposer d’estimations précises des tendances démographiques et de prévisions fiables des changements à venir, pour aider les différents pays à adopter la voie du développement durable”, a-t-il dit.

Eventuelles opportunités et multiples défis 

Cette rencontre-débat a été l’occasion de débattre notamment des éventuelles opportunités et des multiples défis auxquels il faudra répondre pour libérer le potentiel de ces 8 milliards d’habitants.

S’exprimant à cette occasion, le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, a indiqué que l’annonce de l’atteinte par la planète de 8 milliards d’habitants en ce 15 novembre 2022 devrait “réjouir une humanité en expansion”.

Toutefois, “elle sonne comme une alerte dans un contexte historique marqué par un double phénomène, à savoir l’inégalité de répartition de la population et des richesses accumulées entre les continents, les régions et les nations du monde, accompagnée de menaces existentielles liées notamment aux émissions inconsidérées du CO2”, a indiqué Lahlimi.

Le Maroc, à la fois source d’émigration et pendant longtemps pays de transit, est considéré aujourd’hui comme pays de séjour d’immigrés, a-t-il rappelé. Et de souligner que les problèmes et les défis que pose la démographie restent largement tributaires de la capacité des pays en développement, notamment africains, à s’engager dans des modèles de développement appropriés.

Ces modèles, a-t-il ajouté, devront être en mesure d’assurer une transformation structurelle permettant de mieux exploiter ce croît démographique pour une meilleure création des richesses et une bonne répartition des fruits du développement.

“Le Maroc dispose d’un potentiel démographique qui peut se transformer en gain économique”

Pour sa part, le directeur du centre d’études et de recherches démographiques au HCP, Mohammed Fassi Fihri, a relevé que le Maroc disposait d’un potentiel démographique qui peut se transformer en gain économique, et qu’il s’agissait d’une période propice pour une croissance économique plus rapide et une amélioration du bien-être.

Pour en bénéficier, il a noté que des efforts sont à déployer dans différents domaines, notamment la santé, l’éducation et l’emploi, et qu’il était nécessaire de mettre en place des politiques économiques encourageant l’épargne et l’investissement.

(Avec MAP)

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LHM : Indicateurs du T3 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.