χ

Tanjazz : la prochaine édition vise à renforcer l’expérience dans la ville de Tanger

Tanger a accueilli la 21e édition du festival Tanjazz du 22 au 25 septembre, présentant une riche palette de styles musicaux : world music, swing, blues, soul, musique latine, gnaoua, tzigane, folk et new urban jazz.

Tanjazz : la prochaine édition vise à renforcer l’expérience dans la ville de Tanger

Le 26 septembre 2022 à 14h22

Modifié 26 septembre 2022 à 19h12

Tanger a accueilli la 21e édition du festival Tanjazz du 22 au 25 septembre, présentant une riche palette de styles musicaux : world music, swing, blues, soul, musique latine, gnaoua, tzigane, folk et new urban jazz.

Le Palais des institutions italiennes (anciennement palais Moulay Hafid) a accueilli 21 artistes sur trois différentes scènes.

“Chaque scène a son rôle à jouer dans l’équilibre de la programmation”, nous explique Moulay Ahmed Alami, président du festival.

La première scène, “Volkswagen”, était pensée pour du jazz classique, une salle d’écoute “religieuse”. La seconde scène, “le Pub”, a accueilli des genres plus festifs, du swing, de la musique latine... La troisième scène “BMCI” visait à drainer plus de monde.

Le vendredi 24 septembre, la scène “Volkswagen” a accueilli le grand Avishai Cohen, qui a chanté en s'accompagnant de sa contrebasse, et de la batteuse Roni Kaspi. Surprenant le public, le jazzman anglais Alfa Mist l’a rejoint sur scène pour l'accompagner au piano le temps de quelques morceaux.

Ce ne fut pas tout : Youn Sun Nah, chanteuse coréenne, a prêté au contrebassiste sa voix envoûtante. Mehdi Nassouli, musicien marocain, s’est invité sur scène à la fin de la soirée pour offrir au jazzman des notes gnaouies. 

Ces fusions ont été improvisées et pensées le jour même à 18 heures, nous confie Moulay Ahmed Alami.

Au cours de la soirée du samedi 24 septembre, la même scène a été bouleversée par la voix hypnotisante de la talentueuse Youn Sun Nah, qui a capté l’attention du public jusqu’au bout du concert. Sur des airs rock, des notes aigües et graves, la chanteuse a varié les couleurs, sortant à un moment une boîte à musique, un instrument dont elle s'est accompagné le temps d’une chanson, avant de clore la soirée avec une reprise du classique français de Léo Ferré, Avec le temps.

Des nouveautés pour cette 21e édition

Cette édition ne comportait pas de scène ouverte à côté du Palais des institutions italiennes. “On a voulu créer différentes énergies à l’intérieur du palais pour une expérience plus qualitative.”

Elle a également été marquée par lintroduction des “Afters Electro” dans différents endroits de la ville (la scène du Pub, lHôtel Rembrandt...), du cashless, en partenariat avec le Centre monétique interbancaire (CMI), de cours de danse et de la digitalisation de l’accès au Palais des institutions italiennes à travers des codes QR.

Les fanfares dans la ville ont été maintenues, bien que les circuits étaient différents. Durant cette édition, qui na été préparée quen deux mois, Moulay Ahmed Alami estime que le total des participants sur les trois jours avoisinait 10.000 personnes.

Renforcer l'expérience à Tanger pour la prochaine édition

Pour la prochaine édition, “on a envie de renforcer l’expérience au sein de la ville, aller à la rencontre des Tangérois dans différents lieux, créer une animation en ville qui soit forte. On réfléchit à différents formats pour l’année prochaine”, nous apprend le président du festival.

“Tanger est une ville très étendue. On peut y vivre différentes expériences, à l’instar de la Marina ou du Cap Spartel”, suggère-t-il, faisant part de son ambition pour le futur. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Communiqué des résultats au 30 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.