χ

Moulouya : six projets de stations de déminéralisation de l’eau des nappes pour l’irrigation

Le coût des travaux de six stations de déminéralisation de l’eau des nappes, destinée à l’irrigation dans le périmètre de Grande hydraulique de la Moulouya, est estimé à plus de 11 millions de DH.

Moulouya : six projets de stations de déminéralisation de l’eau des nappes pour l’irrigation

Le 21 juillet 2022 à 16h59

Modifié 21 juillet 2022 à 17h57

Le coût des travaux de six stations de déminéralisation de l’eau des nappes, destinée à l’irrigation dans le périmètre de Grande hydraulique de la Moulouya, est estimé à plus de 11 millions de DH.

L’appel d’offres concernant les travaux de mise en œuvre des six stations a été lancé par l’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya, en deux lots. Le coût des prestations est fixé à :

5.703.600 DH pour la mise en œuvre de trois stations compactes de déminéralisation de l’eau des nappes de Triffa, Sebra et Garet (provinces de Berkane et Nador) – Tranche I ;

5.391.600 DH pour la mise en œuvre de trois stations compactes de déminéralisation de l’eau des nappes de Triffa et Garet (provinces de Berkane et Nador) – Tranche II.

Les travaux comprennent la construction, la fourniture, le transport, le montage, les essais et la mise en service des stations compactes de déminéralisation dans la zone de Grande hydraulique de la Moulouya.

Assèchement de la Moulouya : les écologistes dénoncent le pompage, l’ABHM pointe la sécheresse

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AJARINVEST : Publication des valeurs liquidatives des OPCI

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.