χ

À Marrakech, les réservations boostées par Aid al-Adha

Après deux années de quasi-arrêt de célébration de la fête de Aid al-Adha dans les hôtels, plusieurs opérateurs proposent cette formule qui prend en charge la cérémonie religieuse. Selon Abdellatif Abouricha, porte-parole du CRT de Marrakech, et Ali Chaoui, propriétaire de l'hôtel Eden Andalou qui est spécialisé dans cette offre, l’édition 2022 affiche d’ores et déjà complet.

PHOTOS MEDIAS24

À Marrakech, les réservations boostées par Aid al-Adha

Le 7 juillet 2022 à 16h32

Modifié 7 juillet 2022 à 17h48

Après deux années de quasi-arrêt de célébration de la fête de Aid al-Adha dans les hôtels, plusieurs opérateurs proposent cette formule qui prend en charge la cérémonie religieuse. Selon Abdellatif Abouricha, porte-parole du CRT de Marrakech, et Ali Chaoui, propriétaire de l'hôtel Eden Andalou qui est spécialisé dans cette offre, l’édition 2022 affiche d’ores et déjà complet.

Avec la fin de la crise sanitaire qui prohibait les rassemblements humains, plusieurs hôtels de la ville ocre proposent de nouveau des packages à leurs clients désireux de passer Aid al-Adha en famille, sans avoir à gérer les contraintes inhérentes au sacrifice du mouton (livraison, abattage…).

Une fête religieuse qui permettra de réaliser un taux de remplissage hôtelier de 100%

Alors que la plupart des célébrations religieuses se déroulent à domicile, de plus en plus de familles préfèrent, depuis une dizaine d’années, fêter Aid al-Adha chez des hôteliers spécialisés pour qui cette clientèle constitue un complément bienvenu.

« Hormis quelques maisons d’hôtes, il est en effet impossible de trouver une chambre d’hôtel à Marrakech, qui a été littéralement prise d’assaut par les nationaux et les étrangers pour les trois jours de fête », nous révèle le porte-parole du CRT de la région. Il précise que le retour du package hôtelier de Aid al-Adha devrait permettre d’atteindre un taux d’occupation de 100% pour le week-end du 9 au 11 juillet.

Une formule à succès qui ouvre la voie à une saison estivale exceptionnelle

Cette formule, qui consiste à remettre au logeur son propre mouton ou encore à le lui acheter « prêt à déguster », suscite, selon Abdellatif Abouricha, l’engouement de nombreux clients. Ainsi, la ville ocre affichera probablement complet ce week-end avec « une place Jamaâ El Fna d’ores et déjà très fréquentée jusqu’à 1 heure du matin ».

Hormis le succès de ce week-end prolongé, le porte-parole avance que sa ville accueillera à partir du 19 juillet plusieurs congrès, mais aussi les familles des locaux, des MRE et des touristes étrangers qui maintiendront le taux élevé de remplissage durant juillet et août.

« Des réservations qui ont commencé depuis vingt jours »

De son côté, Ali Chaoui, propriétaire de l’hôtel Eden Andalou et l’un des précurseurs du lancement de cette offre, nous confie que « son package pour la période de l’Aid rencontre un succès croissant auprès des Marocains, venus d’autres villes, pour à la fois se reposer et le fêter dans les règles de l’art de la tradition ».

« Soit les clients amènent leur mouton et nos équipes de bouchers s’occupent de tout jusqu’à les mettre dans des chambres froides avant de les emmener chez soi ou de les offrir à des nécessiteux, soit ils pourront en acheter un sur place dont nous nous occuperons de la même manière », nous explique Ali Chaoui, visiblement ravi du niveau élevé de réservations depuis plus de vingt jours.

« Bien que croissante, cette demande reste complémentaire par rapport au succès estival du tourisme familial »

Tout en se félicitant du succès du retour de cette formule, après deux ans de crise, le propriétaire de l’hôtel Eden Andalou reconnaît que cette demande croissante reste complémentaire et non majoritaire en termes de réservations. En effet, il reçoit davantage de familles des locaux, de touristes étrangers et de MRE que de clients désireux de célébrer Aid al-Adha dans son hôtel.

« Avec la chaleur qui caractérise l’été, la majorité de nos clients viennent en effet pour notre Aquaparc et nos nombreuses animations qui sont réservées aux familles d’une classe d’âge comprise entre 30 et 55 ans », conclut Ali Chaoui très optimiste pour l’avenir de la saison même s’il déplore la cherté du transport aérien.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aradei Capital: Communiqué relatif au rapport financier annuel 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.