χ

FORSA : région par région, la liste des incubateurs retenus

Voici le détail par région des incubateurs retenus pour l’accompagnement des porteurs de projets dans le cadre du programme Forsa ainsi que les montants des marchés.

FORSA : région par région, la liste des incubateurs retenus

Le 6 juillet 2022 à 19h28

Modifié 14 juillet 2022 à 15h10

Voici le détail par région des incubateurs retenus pour l’accompagnement des porteurs de projets dans le cadre du programme Forsa ainsi que les montants des marchés.

Sur les 58 incubateurs qui doivent assurer l’accompagnement des porteurs de projets dans le cadre du programme Forsa, 55 sont déjà connus. Il s’agit, dans la plupart des cas, de cabinets de consulting de taille petite à moyenne. Dans quelques rares cas, ce sont des incubateurs dont l’activité principale est l’accompagnement des entrepreneurs et startups.

On remarque que plusieurs incubateurs connus de la place n’ont pas soumissionné. Par exemple, parmi les structures labellisées Tamwilcom (ex-CCG) pour le fonds Innov Invest, seules Moroccan Cise et le Cluster solaire ont soumissionné et ont pu remporter trois de ces 58 appels d’offres dédiés aux incubateurs.

Selon les informations fournies par le programme Forsa, la plupart des commissions régionales de sélection des projets ont commencé leurs travaux. Dans le même temps, l’accès à la plateforme d’e-learning a été ouvert le 30 juin dernier pour les premiers admis.

Sur la base des données disponibles, Médias24 a recomposé la liste des incubateurs sélectionnés par région. Seuls trois incubateurs manquent à l’appel, dont un dans chacune des régions de Guelmim-Oued Noun, Dakhla-Oued Eddahab et Laâyoune-Sakia El Hamra.

Quant aux institutions de financement, seul l’adjudicataire des régions de Béni Mellal-Khénifra et Drâa-Tafilalet est connu pour l’instant. Pour les autres régions, même si les appels d’offres ont été relancés pour la deuxième fois, ils se sont à nouveau avérés infructueux.

« Le modèle proposé par Forsa n’est pas adapté aux incubateurs de métier »

Consulté par Médias24, le responsable de l’un des incubateurs les plus connus au niveau national nous a expliqué que le modèle d’accompagnement proposé par le programme Forsa ne correspondait pas forcément aux modèles préconisés par certains de ces incubateurs de métier, où l’accompagnement est plus personnalisé et sur une durée plus longue.

Le grand nombre de projets qu’on leur demande d’accompagner les a également découragés, car il nécessite d’importantes ressources humaines qui ne sont pas facilement mobilisables, en tout cas pas au niveau d’expertise auquel ces incubateurs sont habitués, selon notre interlocuteur.

D’autre part, une grande partie de ces incubateurs ciblent les projets innovants, alors qu’ils considèrent que ce n’était pas réellement la priorité pour le programme Forsa.

C’était donc un choix assumé pour certains de ces incubateurs de ne pas participer aux appels d’offres du programme Forsa. Néanmoins, notre source rappelle que le métier de cabinet de conseil ne peut être confondu avec celui d’incubateur, car les process et les méthodologies d’accompagnement sont différents.

En effet, plusieurs de ces cabinets choisis ne sont pas réellement spécialisés dans l’accompagnement entrepreneurial. En revanche, on remarque que certains sont spécialisés dans des domaines tels que la communication, le conseil juridique ou la comptabilité et l’audit. Sans nier leurs compétences dans leurs domaines d’expertise respectifs, notre source affirme que les incubateurs obéissent à des logiques d’action différentes.

Toutefois, selon les cahiers des charges pour les prestataires choisis, il était nécessaire que l’équipe mobilisée comprenne des expertises dans les domaines de l’évaluation des projets, de l’entrepreneuriat et de l’accompagnement de la petite et de la micro-entreprise et des start-up, et enfin dans l’expertise fiduciaire.

Voici une infographie retraçant le parcours du porteur du projet : 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AD CAPITAL: Note d’information AD SECUR RENDEMENT

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.