Ouverture du 7e Congrès national du RNI

Les travaux du 7e Congrès national du Rassemblement National des Indépendants (RNI) se sont ouverts, vendredi 04 mars à Rabat, avec la participation de près de 3.000 congressistes représentant différentes provinces du Royaume.

Ouverture du 7e Congrès national du RNI

Le 4 mars 2022 à 21h19

Modifié 7 mars 2022 à 10h44

Les travaux du 7e Congrès national du Rassemblement National des Indépendants (RNI) se sont ouverts, vendredi 04 mars à Rabat, avec la participation de près de 3.000 congressistes représentant différentes provinces du Royaume.

Lors de ce Congrès qui se tient les 4 et 5 mars en format hybride, Aziz Akhannouch est candidat unique à sa propre succession à la tête du parti.

Aziz Akhannouch s'est attardé sur les résultats réalisés par le parti, lors des échéances électorales du 8 septembre "consacrant le RNI comme première force politique du pays" avec "2,1 millions de voix" et "10.000 élus". Il s'exprimait dans un discours marquant l'ouverture du congrès.

Il vante aussi une majorité "forte de 5 millions de voix des Marocains", "homogène, aux côtés de deux partis nationaux avec qui nous partageons les priorités".

"Les Marocains aspirent aux résultats et à voir la réalisation des promesses. Le passage de la voie de la confiance à la voie du développement", poursuit le président du RNI qui ne manque pas l'occasion d'évoquer la conjoncture nationale et internationale.

"Dieu merci, des indicateurs positifs montrent une possible sortie de la crise sanitaire", avance-t-il, "mais en même temps cette étape est délicate. Les prix des produits importés sont en hausse, car les pays veulent une reprise économique rapide et aussi parce qu'il y a une grande spéculation sur les marchés internationaux", poursuit-il en mentionnant, au passage, les récents implications de la crise ukrainienne.

Il répond aux attaques qu'il a récemment subies. "Est-ce qu'on doit laisser ces facteurs externes et ne pas travailler ? Bien sûr que non ! (...) Oui, il y a du parasitage, des attaques immorales qui ont pour objectif de tromper et d'induire en erreur", déclare-t-il.

Et d'énumérer "l'effort gouvernemental pour faire face à la hausse des prix". Des subventions de l'ordre de:

  •  3 MMDH pour le sucre.
  • 14 MMDH pour l'électricité.
  • 14 MMDH pour le gaz (40 DH la bonbonne au lieu de 140 DH).
  • 600 MDH chaque mois pour le blé afin de réguler le prix du pain.
  • 10 MMDH pour lutter contre les effets de la sécheresse.
  • 2 MMDH pour le tourisme.
  • 2,25 MMDH pour créer 125.000 emplois.

Sur le volet interne, Akhannouch déclare que la devise de ce congrès est "la voie du développement" et propose que cette devise "soit un projet pour les cinq prochaines années grâce à plusieurs projets qui prennent en compte la nouvelle position du parti au sein du gouvernement".

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Attijariwafa bank: COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.