χ

A Marrakech, un festival du conte où l'ambassadeur du Royaume-Uni a animé une halka...

Une quarantaine de conteurs animent, depuis le 12 février, la 1re édition du Festival international du conte de Marrakech. Selon Abdellatif Abouricha, porte-parole du Conseil régional du tourisme, cette initiative, qui coïncide avec la réouverture des frontières, va redonner de l'attractivité à la ville ocre.

A Marrakech, un festival du conte où l'ambassadeur du Royaume-Uni a animé une halka...

Le 17 février 2022 à 17h28

Modifié 18 février 2022 à 7h58

Une quarantaine de conteurs animent, depuis le 12 février, la 1re édition du Festival international du conte de Marrakech. Selon Abdellatif Abouricha, porte-parole du Conseil régional du tourisme, cette initiative, qui coïncide avec la réouverture des frontières, va redonner de l'attractivité à la ville ocre.

Organisée avec le soutien de plusieurs partenaires comme l’ambassade de Grande-Bretagne, l’Union des conteurs de Marrakech et l’Association Al Muniya, la 1re édition du Marrakech International Storytelling Festival a été inaugurée le dimanche 12 février. La manifestation propose, jusqu'au dimanche 20 février, une série d’événements culturels et artistiques, dont la thématique principale repose sur la tradition narrative qui est aussi ancienne que la ville ocre.

Une 1re édition qui deviendra annuelle

Selon les organisateurs, ce festival multilingue - anglais, français, darija et amazigh - est la suite logique d’un projet en ligne couronné de succès, ayant diffusé plus de 1.000 heures de narration durant la pandémie.

L'événement accueillera une quarantaine de conteurs issus des cinq continents, qui se produiront dans plusieurs lieux emblématiques de la ville tels la place Jamaâ El Fna, le centre Al Muniya, le café Clock, le café World Storytelling, le Café arabe, Dar Bellarj, le café Henna, l’Université Cadi Ayyad et le complexe administratif et culturel Mohammed VI.

Coordonnateur de ce projet international qui a vocation à devenir pérenne, le porte-parole du Conseil régional du tourisme de Marrakech-Safi-Essaouira, Abdellatif Abouricha, ne doute pas que ce festival mondial, et inédit au Maroc, aura de grandes retombées, car c'est le premier événement qui succède à la réouverture des frontières du 7 février dernier.

Un ambassadeur du Royaume-Uni se met en scène sur la place Jamaâ El Fna

« Cette première tombe à pic pour faire retrouver à Marrakech son attractivité culturelle, mise en berne depuis deux années de crise, notamment grâce à la présence remarquée de l’ambassadeur de Grande-Bretagne.

« Son Excellence a littéralement enchanté le public lors de son spectacle traduit en arabe sur la place Jamaâ El Fna, où il s’est mis dans la peau d’un conteur, et où il a notamment rappelé l’amour et la passion de l’ancien Premier ministre Sir Winston Churchill pour la luminosité de la ville de Marrakech. Salué par tous les opérateurs touristiques de Marrakech, cet événement en costume d’époque va non seulement permettre de valoriser le patrimoine oral, mais surtout faire revenir les visiteurs étrangers », avance Abouricha pour qui cette publicité sera à l’origine d’une arrivée massive des touristes britanniques.

 

Un coup publicitaire qui tombe à point pour faire revenir les touristes anglais

En effet, l’ambassadeur Simon Martin s’est dit « ravi de se joindre à ce carrefour de cultures, d’accueillir des conteurs de renom, et d’offrir la possibilité à des esprits curieux de voyager à travers des histoires et d’explorer différentes cultures ». Un communiqué qui devrait encourager ses concitoyens à retrouver le chemin du Maroc, et en particulier de la ville ocre où ils étaient nombreux à séjourner avant la crise.

Lucie Andersen Wood, fondatrice du café World Storytelling proche de la medersa Ben Youssef, s’est montrée aussi enthousiaste que son compatriote. Cette inconditionnelle du Maroc vise à faire de son lieu de narration une attraction touristique pour la communauté locale et internationale.

Au programme, des conteurs marocains et du monde entier

Si l’invité d’honneur est le vénéré maître-conteur traditionnel de Marrakech, Haj Ahmed Ezzarghani, il faudra aussi compter avec la présence d’autres célèbres conteurs marocains et internationaux, hébergés gracieusement dans 24 maisons d’hôtes.

Au programme, Abderrahim Al-Azzalia, Mohamed Bariz, Mohamed Rguibi, Ahmed Bouchama, Mohamed Oujbair, Aiachi Benjakan, Sef Townsend, Zahra Afsah, Baden Prince, Amy Douglas, Eamonn Keenan, Gary Cordingley, Chip Colquhoun, Paul Jackson, Maria Gillen, Shane Ibbs, Riika Palonen, Maria Credali, Dave Tonge, Norman Perrin, Juliana Marin, Colin Urwin, Clare Goodall, Dawn Ellis, John Row, Zouhair Khaznaoui, Sara Kchirid, Mariam Cannan, Mustapha Lhanch, Brahim Daldali, Mohamed Koucham, Latifa Amghare, Hajiba Makouri, Youness Makouri et Abderrahim Aggouram.

Le fait le plus marquant de ce festival aura lieu le vendredi 18 février, avec une longue procession qui se dirigera du centre Al Muniya vers la place Jamaâ El Fna, et la programmation de cinq cercles de contes, dont chacun sera supervisé par l’un des cinq maîtres-conteurs emblématiques de Marrakech.

Précisons que tous les spectacles et événements programmés dans le cadre de ce festival sont gratuits et accessibles à tous.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : indicateurs financiers trimestriels au 30 septembre 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.