Violences faites aux femmes : 7% des victimes sont des mineures

Depuis le début de l'année, 62.383 femmes ont été victimes de violences au Maroc, dont 7% sont des mineures, selon un bilan de la DGSN.

Violences faites aux femmes : 7% des victimes sont des mineures

Le 26 novembre 2021 à 11h12

Modifié 26 novembre 2021 à 12h54

Depuis le début de l'année, 62.383 femmes ont été victimes de violences au Maroc, dont 7% sont des mineures, selon un bilan de la DGSN.

Les services relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) chargés du traitement des affaires de violences contre les femmes ont enregistré 61.388 dossiers portant sur toutes les formes de violence, avec un total de 62.383 victimes dont 7% sont des mineures.

Intervenant jeudi 25 novembre lors d’une journée d’étude organisée par la DGSN, en partenariat avec le Bureau des Nations unies pour la femme (ONU Femmes), Sara Bazazi, commissaire principal, chef du service des études à la direction de la police judiciaire, a mis en avant les efforts déployés par la DGSN dans le traitement des affaires de ce genre, avec un taux d’élucidation de 97% et la présentation devant la justice de 19.664 prévenus.

La responsable a fait savoir que 8% des femmes violentées sur ce total ont retiré leurs plaintes durant cette période.

En comparaison avec la même période de l’année précédente, la violence physique se place en haut du tableau (41%), suivie par la violence économique (27%), la violence psychique (26%), la violence sexuelle (4%), et en dernier lieu, la violence via les nouvelles technologies (2%).

Chiffres en hausse par rapport à 2020

En 2020, 50.841 affaires ont été enregistrées, avec un total de 47.033 victimes dont 9% sont des mineures, et un taux d’élucidation de 94% ainsi que la présentation devant la justice de 15.806 prévenus.

La violence physique occupe la première place avec 44%, suivie de la violence économique (26%), de la violence psychique (20%), de la violence sexuelle (9%) et de la violence commise via les nouvelles technologies (1%). Les agressions physiques donnant lieu à un arrêt d’activité ne dépassant pas les 20 jours, représentent 82% de l’ensemble des affaires, suivies à hauteur de 16% des violences physiques d’un degré moyen, alors que les agressions graves ne représentent que 2%.

Sur le plan de la répartition selon les âges des femmes victimes de violences, la responsable a fait remarquer que les femmes âgées de 31 à 45 ans arrivent au premier rang (38 %), suivies de celles âgées de 18 à 30 ans (34%), des femmes âgées de 46 à 60 ans (15%), des filles âgées de 12 à 17 ans (7%), des femmes âgées de 60 ans et plus (5%) et des filles de moins de 12 ans (1%).

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis : Indicateurs au T2 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.