χ

Afrique de l’Ouest : IFC, Proparco et l’EAIF s’associent au cimentier CIMAF

La Société financière internationale, Proparco et l’Emerging Africa Infrastructure Fund s’associent à Ciments de l’Afrique, pour aider la société à accroître sa production de ciment en Afrique de l’Ouest afin de répondre à la demande croissante.

Afrique de l’Ouest : IFC, Proparco et l’EAIF s’associent au cimentier CIMAF

Le 10 novembre 2021 à 16h10

Modifié 10 novembre 2021 à 17h20

La Société financière internationale, Proparco et l’Emerging Africa Infrastructure Fund s’associent à Ciments de l’Afrique, pour aider la société à accroître sa production de ciment en Afrique de l’Ouest afin de répondre à la demande croissante.

La Société financière internationale (IFC) a arrangé un financement de 161,25 millions d’euros en faveur de Ciments de l’Afrique (CIMAF), une filiale du groupe Omnium des industries et de la promotion (OIP). Ce financement comprend un prêt d’IFC pour son propre compte de 92,5 millions d’euros, un prêt parallèle de 33,7 millions d’euros de Proparco, la filiale du groupe Agence française de développement, dédiée au secteur privé, et un prêt de 35 millions d’euros de l’Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF).

Le financement aidera CIMAF à accroître la capacité de ses stations de broyage de ciment au Ghana et au Mali, et à construire une nouvelle cimenterie intégrée ultra-moderne au Sénégal. Celle-ci produira aussi du clinker, un mélange de calcaire et d’autres minéraux utilisés dans la fabrication du ciment, permettant ainsi de réduire la dépendance de la région aux importations.

L’expansion de CIMAF devrait permettre de créer plus de 300 emplois directs et 12.000 emplois indirects, notamment dans l’exploitation de carrières, les transports ainsi que d’autres services auxiliaires. L’appui financier d’IFC sera accompagné d’une assistance technique pour aider le groupe OIP à améliorer son efficacité énergétique, à accroître son utilisation des énergies renouvelables et des carburants de substitution, et à réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

OIP, la société mère de CIMAF, est un fournisseur de ciment en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest et centrale, avec une production d’environ 12 millions de tonnes par an. Le groupe est le troisième plus grand producteur de ciment au Maroc, où il dispose de deux cimenteries intégrées, alimentées pour l’essentiel par l’énergie éolienne.

Enfin, CIMAF possède 13 stations de broyage réparties dans 10 pays africains : le Burkina Faso, le Tchad, le Ghana, le Cameroun, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée-Bissau, la Guinée et la Mauritanie.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CENTRALE DANONE : Indicateurs du troisième trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.