χ

Al Moutmir (OCP): 13.500 plateformes de démonstration avec des rendements en forte hausse   

Des rendements en forte hausse pour les céréales et légumineuses menées avec l’accompagnement du groupe OCP. C’est ce qui ressort des résultats définitifs du projet dédié.

Al Moutmir (OCP): 13.500 plateformes de démonstration avec des rendements en forte hausse   

Le 14 juillet 2021 à 10h50

Modifié 14 juillet 2021 à 16h53

Des rendements en forte hausse pour les céréales et légumineuses menées avec l’accompagnement du groupe OCP. C’est ce qui ressort des résultats définitifs du projet dédié.

La recette tient, selon le groupe, à la fertilisation raisonnée mais aussi à une pluviométrie suffisante et régulière, même si elle s’avère tardive comme c’était le cas pour cette campagne. La différence réside dans un début de printemps plus pluvieux que d’habitude.

Au total, la pluviométrie moyenne qui s’est prolongée jusqu’au mois d’avril s’est établie à 300 mm.

«Du coup, le rendement moyen enregistré par les plateformes de démonstration des céréales a atteint 44 quintaux/ha», se félicitent les ingénieurs agronomes en charge du suivi du projet Al Moutmir. Avec à la clé un gain moyen au niveau national de 22 % par rapport aux parcelles témoins. Concernant les légumineuses, les résultats enregistrés font état d’une « amélioration d’environ 28% par rapport aux témoins avec un rendement de 18,4 Qx/ha ».

Des différences de rendements ont été également relevées selon les formules de fertilisation utilisées.

Sur les céréales, la formule NPK spécifique s’est révélée plus rentable par rapport à celle établie par les cartes de fertilité (régionale) : gain de 6%. La formule permet également une meilleure protection de l’environnement. D’où l’effort de sa généralisation, lancée par le groupe OCP auprès des fabricants-distributeurs d’engrais et agrégateurs. Plus de 50 points de vente sont actuellement opérationnels à travers le pays.

Pour les légumineuses, le rendement moyen obtenu par la formule spécifique est de 24 qx/ha, soit un gain de 9% par rapport à la formule régionale.

De même, l’utilisation de la formule spécifique soufrée s’est soldée par des résultats remarquables, souligne le groupe. Introduite depuis 3 années, celle-ci a permis un rendement en céréales de 46 qx/ha, en hausse de 5% par rapport à la formule spécifique et 11% en comparaison avec la formule régionale.

En ce qui concerne les légumineuses, la formule spécifique soufrée a obtenu a permis la réalisation de  25 qx/ha, soit un gain de 12% par rapport à la formule régionale.

Depuis son lancement, il y a trois ans, le programme Al Moutmir dédié aux céréales et légumineuses a porté sur la réalisation de 13.500 plateformes de démonstration dont 4.404 lors de la campagne 2020-2021. Le tout, selon une approche agronomique et scientifique portée par les ingénieurs agronomes de l’OCP et d’autres experts. Des itinéraires techniques spécifiques  pour chaque culture ayant été mis en place.

Côté fertilisation de fond, trois formules ont été proposées lors de la campagne 2020-2021, soit la formule régionale recommandée par les cartes de fertilisation ou bien la formule spécifique, résultant des analyses du sol de la formule  spécifique soufrée.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TGCC: Indicateurs semestriels au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.