Sidi Ifni: la Norvège et les Pays-Bas financent un projet d’appui aux métiers de l’aquaculture

Le projet prévoit l’installation d’une station de démonstration/formation pour la production de poissons et de coquillages au large des côtes de Sidi Ifni ainsi que la formation de formateurs et celle d’ouvriers et techniciens agricoles.

Sidi Ifni: la Norvège et les Pays-Bas financent un projet d’appui aux métiers de l’aquaculture

Le 27 mai 2021 à 13h10

Modifié 27 mai 2021 à 13h10

Le projet prévoit l’installation d’une station de démonstration/formation pour la production de poissons et de coquillages au large des côtes de Sidi Ifni ainsi que la formation de formateurs et celle d’ouvriers et techniciens agricoles.

L’ambassadrice de Norvège au Maroc, Merethe Neergaard, la représentante de la FAO, Florence Rolle, et la directrice de l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA), Majida Maarouf, se sont rendues, mercredi 26 mai, au port de Sidi Ifni pour s’enquérir de l’écosystème dans lequel sera implanté le projet d’appui au développement des métiers de l’aquaculture au Maroc.

Ce projet, qui va insuffler une forte dynamique au secteur de l’aquaculture sur la façade atlantique du Maroc, s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le département de la pêche maritime, l’ANDA et la FAO, avec le financement conjoint des gouvernements de Norvège et des Pays-Bas à hauteur de 2,5 millions de dollars.

Ce projet prévoit l’installation d’une station de démonstration/formation pour la production de poissons et de coquillages au large des côtes de Sidi Ifni ainsi que la formation de formateurs et celle d’ouvriers et techniciens agricoles, afin de disposer des qualifications nécessaires adaptées aux exigences du secteur et de créer de nouvelles opportunités de travail pour les jeunes.

Il a également pour objectif le développement de l’expertise marocaine dans le domaine de l’aquaculture, à travers la mise en réseau des acteurs publics et privés marocains avec leurs homologues internationaux, de répondre à une demande croissante d’assistance technique de la part des opérateurs aquacoles et de développer une main d’œuvre qualifiée pour la conduite des élevages prévus au large de l’Atlantique et de la Méditerranée.

Lors de cette visite, Mme Maarouf a souligné que la région de Sidi Ifni dispose d’un potentiel de plus de 1.300 ha pour l’installation de projets d’aquaculture.

Dans une déclaration à la MAP, elle a indiqué que six projets ont été agréés pour l’élevage de poissons et de coquilles dans la région.

Elle a aussi mis l’accent sur l’importance du projet de station de démonstration/formation qui va encourager l’investissement dans la région de Sidi Ifni.

L’ambassadrice de Norvège a souligné, de son côté, que son pays va s’impliquer davantage dans le développement de l’aquaculture au Maroc à travers l’investissement de sociétés norvégiennes et le partage des expériences.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : indicateurs financiers du 3ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.