Restrictions : Ce qu’en dit le comité scientifique et technique ce jeudi 20 mai

Le comité scientifique et technique a tenu une réunion de suivi ce jeudi 20 mai. Il maintient que la situation épidémiologique est au vert, permettant d'aller vers un allègement des mesures.

Café fermé en raison des restrictions (PH MAP)

Restrictions : Ce qu’en dit le comité scientifique et technique ce jeudi 20 mai

Le 20 mai 2021 à 18h06

Modifié 20 mai 2021 à 18h23

Le comité scientifique et technique a tenu une réunion de suivi ce jeudi 20 mai. Il maintient que la situation épidémiologique est au vert, permettant d'aller vers un allègement des mesures.

C’est sa deuxième réunion cette semaine. Il s’agit d’une évaluation et de suivi des données de surveillance et des résultats épidémiologiques.

La situation épidémiologique reste stable malgré une légère hausse des données due, essentiellement, à un effet de rattrapage par rapport à la période du Aid Al Fitr où les laboratoires tournaient au ralenti, nous explique-t-on.

Donc, d’après nos sources, les membres ont maintenu la position exprimée lundi dernier, à savoir que la situation épidémiologique est au vert et autorise un allègement des restrictions.

Les propositions du comité scientifique et technique ne sont pas communiquées, car elles doivent être validées par le ministère de la Santé et soumises au gouvernement pour adoption. Elles peuvent être validées en l’état, ou bien en omettant une partie des recommandations.

De ce fait, la seule source fiable pour connaître les mesures à adopter, est le gouvernement. Ce dernier garde le silence.

Le retard d’annonce serait-il dû à une crainte d’un rebond de l’épidémie après la forte circulation des Marocains pendant la période de Aid Al Fitr ?

« L’impact de Aid Al Fitr sur les données épidémiologiques ne peut être perçu dans l’immédiat. On pourra le mesurer la semaine prochaine ou la semaine d’après. Notre comité travaille en session ouverte. Les données sont suivies en temps réel et nous nous réunissons à chaque fois que nécessaire », nous explique notre source, réfutant que l’impact de Aid Al Fitr justifie le retard d’annonces.

« Il n’y a aucune raison scientifique qui justifie le maintien de mesures restrictives aussi strictes. Même les politiques en sont conscients, c’est juste une question de procédures« , tranche nos sources.

Il y a des détails qui doivent être finalisés avant l’annonce officielle. Et c’est sur le volet d’ouverture des frontières que la tâche est complexe.

Car il faut décider quels sont les pays à autoriser, mener les négociations avec ces pays, décider du protocole à mettre en place, quelles sont les origines soumises à une quarantaine à l’arrivée, quelles procédures pour les MRE…

Pour nos sources, l’annonce peut se faire dans quelques heures, comme dans quelques jours. Cela dépend du gouvernement.

Ce qui est sûr, c’est que l’on s’achemine vers un pack de mesures et non pas seulement un recul de l’heure du couvre-feu, laquelle est acquise.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Comptes sociaux et consolidés au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.