Le Serum Institute of India demande une aide financière pour augmenter sa production

Le PDG du Serum Institute of India (SII), plus grand fabricant de vaccins au monde en termes de volume, a demandé une aide publique d'environ 410 millions de dollars pour augmenter sa capacité de production de vaccins contre la Covid-19.

Le Serum Institute of India demande une aide financière pour augmenter sa production

Le 7 avril 2021 à 15h09

Modifié 10 avril 2021 à 23h29

Le PDG du Serum Institute of India (SII), plus grand fabricant de vaccins au monde en termes de volume, a demandé une aide publique d'environ 410 millions de dollars pour augmenter sa capacité de production de vaccins contre la Covid-19.

« Le monde a besoin de vaccins et nous donnons pour le moment la priorité à l’Inde, mais nous ne sommes toujours pas en mesure de fournir (des vaccins) pour chaque Indien qui en a besoin », a expliqué ce mercredi 7 avril, le PDG de SII, Adar Poonawalla.

« Au début nous étions censés exporter et obtenir ces fonds des pays importateurs, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui et nous devons trouver d’autres moyens pour augmenter nos capacités », a souligné M. Poonawalla.

SII, qui produit chaque jour plus de 2 millions de doses de Covishield, le nom en Inde du vaccin d’AstraZeneca, fournit le vaccin en Inde à un prix subventionné bien plus bas que celui de l’export.

« Le prix retenu permet d’être bénéficiaire, mais pas assez pour pouvoir réinvestir substantiellement dans nos capacités de production », a-t-il expliqué.

Le SII a livré plus de 100 millions de doses rien qu’en Inde et exporté environ 60 millions de doses vers d’autres pays, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, l’institut prévoit d’assurer 200 millions de doses dans le cadre du Covax, le dispositif collaboratif contre la pandémie co-dirigé par l’Organisation mondiale de la santé.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a décidé le mois dernier de freiner les exportations du vaccin AstraZeneca produit par SII au regard de la nouvelle flambée des contaminations dans le pays de 1,3 milliard d’habitants.

(Avec MAP)

A lire aussi


Maroc : Une lente reprise prévue et un risque sur le financement des entreprises privées (FMI)

Le chef de la mission du FMI au Maroc, Roberto Cardarelli a dressé un état des lieux de l’économie marocaine et des risques liés à la crise. Pour lui, la reprise économique est bel et bien amorcée. Mais le poids du tourisme dans l’économie et son lent redémarrage seront pénalisants. L’accroissement des besoins de financement du Trésor pourrait également impacter la disponibilité des crédits au secteur privé.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de presse POST AGO 2020 de CFG BANK

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.