La Banque mondiale relève légèrement sa prévision de croissance économique du Maroc

La Banque mondiale anticipe désormais une croissance de 4,2% de l’économie marocaine contre une prévision initiale de 4% en janvier dernier. Sa nouvelle prévision est basée sur les bonnes perspectives de la campagne agricole, l’évolution de la campagne de vaccination, la politique monétaire accommodante du pays et le maintien de la relance budgétaire.

La Banque mondiale relève légèrement sa prévision de croissance économique du Maroc

Le 6 avril 2021 à 16h38

Modifié 10 avril 2021 à 23h29

La Banque mondiale anticipe désormais une croissance de 4,2% de l’économie marocaine contre une prévision initiale de 4% en janvier dernier. Sa nouvelle prévision est basée sur les bonnes perspectives de la campagne agricole, l’évolution de la campagne de vaccination, la politique monétaire accommodante du pays et le maintien de la relance budgétaire.

Lire l’intégralité de l’article

A lire aussi


Maroc : Une lente reprise prévue et un risque sur le financement des entreprises privées (FMI)

Le chef de la mission du FMI au Maroc, Roberto Cardarelli a dressé un état des lieux de l’économie marocaine et des risques liés à la crise. Pour lui, la reprise économique est bel et bien amorcée. Mais le poids du tourisme dans l’économie et son lent redémarrage seront pénalisants. L’accroissement des besoins de financement du Trésor pourrait également impacter la disponibilité des crédits au secteur privé.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata – Indicateurs et états financiers semestriels S1 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.