La région de Béni Mellal-Khénifra a attiré 10 MMDH d’investissements en 2020

La région Béni Mellal-Khénifra a réussi, en pleine pandémie du coronavirus, à attirer des investissements d'une valeur de 10 milliards de DH.

La région de Béni Mellal-Khénifra a attiré 10 MMDH d’investissements en 2020

Le 8 mars 2021 à 12h19

Modifié 10 avril 2021 à 23h23

La région Béni Mellal-Khénifra a réussi, en pleine pandémie du coronavirus, à attirer des investissements d'une valeur de 10 milliards de DH.

C’est ce qu’a affirmé le directeur général du Centre régional d’investissement (CRI) Béni Mellal-Khénifra, Mohamed Amine Bekkali, dans une interview à la MAP.

 »La Commission régionale unifiée d’investissement (CRUI) a validé en 2020 un total de 133 projets d’un investissement global de 10 MMDH », a-t-il indiqué.

La CRUI a examiné 208 dossiers d’investissement, principalement en visio-conférence compte tenu de la crise sanitaire, et en a approuvé 133, soit une augmentation de 68% par rapport à l’année 2019, a précisé M. Bekkali, notant que ces projets permettront de mobiliser 10 MMDH et créer à terme plus de 5.600 emplois directs permanents.

Les projets, qui ont reçu l’aval de la CRUI en 2020, touchent d’une manière équilibrée les cinq provinces de la région, a-t-il dit, relevant à cet égard que Béni Mellal et Fkih Ben Salah focalisent l’intérêt des agro-industriels, Azilal et Khénifra attirent les projets touristiques et d’énergies renouvelables et Khouribga suscite les convoitises des industriels et des entreprises de services.

Il a, toutefois, fait observer que deux secteurs ont réalisé les plus grandes performances en matière des montants d’investissement approuvés au niveau de la région, à savoir l’industrie et les énergies renouvelables.

L’industrie agro-alimentaire connaît une grande dynamique dans la région grâce à la mise en place de l’agropôle et du Fonds régional d’appui à l’investissement et à la création d’emploi, de même que les industries chimiques et para-chimiques qui sont stimulées par les investissements de l’OCP, a expliqué le DG du CRI Béni Mellal-Khénifra.

Pour ce qui est du secteur des énergies renouvelables, il a indiqué que la CRUI a validé en 2020 deux grands projets de centrales hydro-électriques et un projet de l’énergie solaire.

M. Bekkali a en outre assuré que cette tendance haussière semble se confirmer au début de cette année, puisqu’au titre des deux premiers mois de 2021, la CRUI a déjà validé 35 dossiers d’investissement, soit presque le double du nombre de projets validés à la même période de 2019.

Cette très bonne performance de la région en matière d’investissement, malgré le contexte difficile marqué par la crise sanitaire, M. Bekkali l’a attribuée à la mise en œuvre de la réforme des CRI, à la mise en place de la CRUI et au déploiement de la plateforme digitale de gestion des projets d’investissement CRI-Invest.

« Au niveau de notre région, les dossiers d’investissement sont traités dans un délai moyen ne dépassant pas 10 jours, contre un délai légal fixé par la loi 47-18 qui est de 30 jours », s’est-il félicité.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : comptes et résultats semestriels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.