Le Maroc doit-il injecter 1 seule dose du vaccin aux personnes ayant déjà eu la Covid?

C’est ce que recommande la Haute Autorité de Santé de France. Si le Maroc suit cette recommandation, il pourrait économiser près d’un demi million de doses du vaccin anti-Covid.

Le Maroc doit-il injecter 1 seule dose du vaccin aux personnes ayant déjà eu la Covid?

Le 14 février 2021 à 9h47

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

C’est ce que recommande la Haute Autorité de Santé de France. Si le Maroc suit cette recommandation, il pourrait économiser près d’un demi million de doses du vaccin anti-Covid.

L’Avis de la HAS a été publié vendredi 12 février. La France est le premier pays à se prononcer sur le sujet. La presse internationale commence à en parler, et l’idée commence à circuler dans le milieu médical et scientifique marocain.

La HAS affirme que les personnes guéries de la Covid conservent une mémoire immunitaire. Elle recommande de leur injecter une seule dose du vaccin anti-Covid, quelle que soit l’ancienneté de leur infection, au minimum 3 mois après leur infection et de préférence 6 mois après.

Au Maroc, plus de 478.000 personnes ont ou ont eu la Covid depuis le début de la pandémie jusqu’au samedi 13 février. Si on enlève les personnes décédées, cela laisse près de 470.000 personnes dont près de 11.000 cas toujours actifs.

Si les autorités marocaines décident de suivre cette stratégie, elles pourront vacciner plus de personnes avec les doses de la deuxième injection économisées sur cette population (470.000 doses permettront de vacciner 235.000 personnes). Elles pourront également retarder la vaccination de nombreuses personnes guéries de la Covid de plusieurs mois, ce qui permettra de prioriser d’autres catégories plus vulnérables.

470.000 doses du vaccin anti-Covid économisées, c’est presque l’équivalent de la première livraison au Maroc du vaccin chinois Sinopharm. Quand on sait que les pays se battent pour être livrés en vaccin, et que la visibilité sur le calendrier de livraison est très réduite malgré l’existence de plannings et d’accords avec les laboratoires producteurs, une telle économie devient précieuse.

Plus globalement, en dehors des personnes atteintes et guéries de la Covid, rappelons qu’une nouvelle étude pourrait mener à un changement de stratégie au Maroc.

Voici le fac-similé du communiqué de la HAS française :

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc: Comptes consolidés et comptes sociaux au 31-12-2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.