Bientôt des zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat

Des zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat, de 30 ha chacune, ayant nécessité un investissement de 160 millions de dirhams (MDH), sont en phase d’études urbanistiques et techniques.

Bientôt des zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat

Le 23 janvier 2021 à 8h29

Modifié 10 avril 2021 à 23h15

Des zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat, de 30 ha chacune, ayant nécessité un investissement de 160 millions de dirhams (MDH), sont en phase d’études urbanistiques et techniques.

Une délégation de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) a rendu visite au président du Conseil régional de Dakhla Oued Eddahab, El Khattat Yanja, pour s’enquérir de l’état d’avancement de ce projet, qui va permettre à la région de se positionner en tant que hub stratégique entre le Maroc et sa profondeur africaine.

A cette occasion, les membres de la délégation et M. Yanja ont souligné que ces deux zones de dernière génération sont de nature à renforcer l’attractivité économique de la région, à même d’améliorer les infrastructures et d’attirer les investissements privés tant nationaux qu’internationaux.

Ils ont également mis l’accent sur le programme de réalisation du projet comprenant notamment l’aménagement de ces zones (voirie, assainissement, eau potable, électrification, éclairage, télécommunication), la réalisation des infrastructures hors-site nécessaires à la mise en valeur des parcs et les aménagements communs internes.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), Jean-Pascal Darriet, a souligné que la Chambre a mis son expérience et son savoir-faire à la disposition du Conseil régional pour accélérer l’exécution de ce projet, dans la perspective de promouvoir la région et mettre en avant ses atouts et potentiels.

Pour sa part, M. Yanja a mis en exergue ce projet d’envergure qui va renforcer de manière constante les liens économiques et commerciaux entre le Maroc et sa profondeur africaine, à même d’assurer l’intégration de la région dans le système de développement intégré, en vue d’appuyer les entreprises, l’emploi et les investissements.

La chambre a une expérience pionnière dans la mise en place des zones logistiques, s’est-il réjoui, émettant le souhait de tirer profit de son expérience en la matière, dans le but de garantir la réalisation du projet et drainer davantage d’investissements dans cette région.

La mise en place de ces zones de distribution et de commerce intervient dans le sillage d’une convention de partenariat relative à l’exécution de projets du secteur du commerce extérieur inscrite dans le cadre du contrat programme relatif au financement et à l’exécution des programmes de développement intégrés de la région (2016-2021).

La création de ces zones fait également l’objet d’une convention de partenariat portant sur la viabilisation, l’aménagement, et la gestion des parcs logistiques à Bir Gandouz et El Guerguarat, signée en marge du Forum d ‘affaires Maroc-France tenue du 23 au 25 octobre 2019 à Dakhla. Cette convention a pour objet de définir les conditions et modalités de réalisation, de promotion et de commercialisation des projets des parcs logistiques de Bir Gandouz et El Guerguarat.

Les zones de distribution et de commerce à Bir Gandouz et El Guerguarat sont destinées à accueillir en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) et petites et moyennes industries (PMI) logistiques sur tous les maillons de la chaîne de valeur (transporteur, entrepositaire, représentants en douane, transitaires, agents de fret…), ainsi que les différents services (restauration, banque, pharmacie, commerces et guichet d’aide à la création d’entreprise et à l’obtention d’autorisations de construire).

La réalisation de ces deux plateformes selon les standards internationaux en matière d’infrastructures et de services s’inscrit dans le cadre du plan de développement de la région de Dakhla Oued Eddahab et favorise l’implantation d’entreprises aussi bien nationales qu’étrangères, eu égard aux atouts dont bénéficie la région.

(MAP)

A lire aussi


Maroc : Une lente reprise prévue et un risque sur le financement des entreprises privées (FMI)

Le chef de la mission du FMI au Maroc, Roberto Cardarelli a dressé un état des lieux de l’économie marocaine et des risques liés à la crise. Pour lui, la reprise économique est bel et bien amorcée. Mais le poids du tourisme dans l’économie et son lent redémarrage seront pénalisants. L’accroissement des besoins de financement du Trésor pourrait également impacter la disponibilité des crédits au secteur privé.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de réunion de l’assemblée générale ordinaire de la société Aluminium du Maroc SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.