Programme Intelaka : Plus de 9.400 bénéficiaires et 1,9 milliard de DH au 15 novembre

De passage à la Commission des Finances, le Wali de Bank Al Maghrib a donné un bilan du programme Intelaka lancé en début d’année pour financer les TPE et les auto-entrepreneurs. Malgré la pandémie et la crise qu’elle a engendré, le dispositif ne s’est pas complètement arrêté.

Programme Intelaka : Plus de 9.400 bénéficiaires et 1,9 milliard de DH au 15 novembre

Le 24 novembre 2020 à 12h45

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

De passage à la Commission des Finances, le Wali de Bank Al Maghrib a donné un bilan du programme Intelaka lancé en début d’année pour financer les TPE et les auto-entrepreneurs. Malgré la pandémie et la crise qu’elle a engendré, le dispositif ne s’est pas complètement arrêté.

Invité à la commission des Finances de la première Chambre pour débattre des mesures prises par Bank Al-Maghrib pour contrer les effets de la crise, le Wali de la Banque centrale a donné quelques indications sur le programme Intelaka d’appui et de financement des entreprises, que l’on croyait à l’arrêt.

Selon Abdellatif Jouahri, la crise a ralenti le rythme de déploiement de ce programme, mais Intelaka n’a pas été mis à l’arrêt.

1,9 milliard de DH de de crédits distribués

Selon les chiffres qu’il a présentés aux députés, le programme a bénéficié depuis son lancement en février et jusqu’au 15 novembre à plus de 9.400 personnes pour un montant de crédits distribués de 1,9 milliard de dirhams.

60% de ces financements ont porté sur des montants inférieurs à 100.000 dirhams, 26% entre 100.000 et 300.000 dirhams, 6% entre 300.000 et 500.000 dirhams et 8% pour des montants de plus de 500.000 dirhams.

79% des bénéficiaires sont actifs en milieu urbain. Le reste a été déployé dans le monde rural.

Autre chiffre : sur les 9.400 bénéficiaires du programme, on compte une petite part de femmes, qui ne dépasse pas les 14%.

1.900 entreprises créées avec un potentiel de création de 28.000 emplois

Ces crédits ont été distribués à égalité (ou presque) entre TPE et auto-entrepreneurs. Ces derniers constituent 47% des bénéficiaires contre 53% pour les TPE.

Par secteur, le commerce vient en tête des secteurs financés, avec une part de 23%. Il est suivi de l’agriculture (14%), le tourisme (13%)…

En plus de financer des entreprises déjà en activité, ce programme a permis de créer selon Abdellatif Jouahri plus de 1.900 nouvelles entreprises pour un potentiel de création d’emploi de 28.000 nouveaux postes.

Un taux de refus de 19%

Les dossiers présentés ne sont pas tous acceptés systématiquement par les banques. Le taux de refus des dossiers de financement dans le cadre de ce programme est ainsi de 19%, révèle Jouahri.

Les causes du refus sont diverses selon le Wali : niveau de l’endettement des demandeurs, l’existence de vieux contentieux avec les banques, la faible rentabilité des projets présentés ou encore la faible expertise des porteurs de projets…

Ce qui fait dire à Abdellatif Jouahri que cela montre qu’il y a un manque d’accompagnement des entrepreneurs. Et que ce programme ne pourra être réellement efficace que si les jeunes sont accompagnés dans le montage de leurs projets. 

Lire aussi: Le programme de financement Intelaka éclipsé par la crise et les produits Relance

A lire aussi


Maroc-Israël : Pas de vols directs avant la certification sécuritaire des aéroports marocains

Alors que toute la presse annonce le début des vols directs, entre les deux pays, après le Ramadan, Médias24 apprend d’une source officielle qu’une dernière étape cruciale n’a pas été franchie. Selon notre interlocuteur, les autorités aéroportuaires attendent toujours la visite d’une équipe israélienne de sécurité qui devra valider, le parcours des voyageurs, avant de démarrer les liaisons aériennes, en juin.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du deuxième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.