Les touristes étrangers reviennent à Marrakech

Le premier groupe de touristes français a atterri, samedi 10 octobre, sur le tarmac de l’aéroport de Marrakech Menara. L’événement est hautement symbolique qui marque le début d’un renouveau et les prémices d’une reprise. 

Les touristes étrangers reviennent à Marrakech

Le 11 octobre 2020 à 9h33

Modifié 11 avril 2021 à 2h48

Le premier groupe de touristes français a atterri, samedi 10 octobre, sur le tarmac de l’aéroport de Marrakech Menara. L’événement est hautement symbolique qui marque le début d’un renouveau et les prémices d’une reprise. 

L’Office national marocain du tourisme était au rendez-vous pour accueillir les tous premiers touristes qui ont choisi le Maroc pour leur séjour touristique.

Présent pour l’occasion, Adel El fakir, directeur général de l’ONMT, a tenu à souligner « qu’il était important pour nous, Office national marocain du tourisme mais aussi ministère de tutelle, RAM, ONDA et professionnels du tourisme d’être là pour accueillir ces touristes et montrer au monde que le Maroc est mobilisé pour bien accueillir ses hôtes et déployer toutes les mesures qui s’imposent pour assurer leur sécurité sanitaire et faire en sorte que leur séjour se passe dans les meilleures conditions. Nous sommes, tous ensemble, déterminés, à mettre en place les jalons d’une reprise graduelle et pérenne. »

Les touristes ont été accueillis chaleureusement par une haie d’honneur composée des responsables de l’ONMT, du ministère du tourisme, de la RAM, de l’ONDA et de responsables de la Confédération nationale du tourisme.

A noter que ces premières arrivées interviennent au moment où de nombreux établissements hôteliers et de grandes enseignes internationales de Marrakech mais aussi des autres villes du Royaume sont en train de rouvrir leurs portes et que plusieurs compagnies étrangères ont annoncé la reprise de leurs liaisons sur le Maroc.

Lire aussi: 

En cas d’ouverture des frontières, la RAM espère revenir à 40% de son activité 2019

Ryanair reprend ses vols sur le Maroc

A lire aussi


Rachi Guerraoui, Polytechnique Lausanne : Le Maroc doit investir dans la Blockchain

INTERVIEW. Professeur d’Informatique à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Rachid Guerraoui nous explique sa vision des monnaies numériques et pense qu’un contrôle souverain permettrait de les développer de façon stable. Pour le professeur maroco-suisse, les avancées financières permises par la blockchain sont inarrêtables et boosteront les échanges financiers et leur transparence.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Atlanta Sanad : Avis rectificatif

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.