Les marchés publics relatifs aux études soumis à l'autorisation d'El Otmani

Afin de rationaliser les dépenses de l'Etat et d'assurer plus d'efficacité et de proactivité, les appels d'offres relatifs aux études sont désormais soumis à l'autorisation préalable du chef du gouvernement.

Les marchés publics relatifs aux études soumis à l'autorisation d'El Otmani

Le 11 septembre 2020 à 13h46

Modifié 11 avril 2021 à 2h48

Afin de rationaliser les dépenses de l'Etat et d'assurer plus d'efficacité et de proactivité, les appels d'offres relatifs aux études sont désormais soumis à l'autorisation préalable du chef du gouvernement.

Saâdeddine El Otmani a soumis les départements ministériels ainsi que les services de l'Etat gérés de manière autonome, les comptes spéciaux du Trésor et les institutions publiques qui bénéficient de subventions de l'Etat, à de nouvelles dispositions pour assurer une rationalisation optimale des dépenses liées aux études.

Dans une circulaire publiée le 9 septembre, le chef du gouvernement a souligné le recours de certains départements aux appels d'offres liés aux études sans tenir compte des directives relatives à la gestion optimale des dépenses et sans exploitation de l'expertise et des cadres dont l'administration dispose, afin d'éviter la réalisation d'études similaires sans raisons justifiées.

La circulaire a fixé trois préalables au lancement de nouveaux appels d'offres :

- définir précisément les objectifs et les résultats escomptés de ces dépenses,

- assurer l'activation et l'évaluation des études déjà réalisées pour les mêmes objectifs,

- favoriser l'échange entre les différents départements pour ne pas répéter les études dans le même objectif.

Afin de rationaliser les dépenses liées aux études, et d'assurer plus d'efficacité et de proactivité, la circulaire exige que les appels d'offres liés aux études soient soumis à l'autorisation préalable du chef du gouvernement, après consultation de l'avis de la commission créée dans le cadre de la note d'orientation du projet de loi de finances 2015. Cette commission comprend des représentants de la primature, du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'Administration ainsi que du département ou de l'institution concernés.

>>Lire aussi : El Othmani appelle à l'opérationnalisation de la préférence nationale

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Attijari REIM: Publication de la valeur liquidative des OPCI au titre de l'arrêté du 02.01.2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.