Première réouverture de souk rural depuis fin mars

Il s'agit du souk d'Outat El Haj dans la province de Boulemane. Les souks ruraux hebdomadaires ont été autorisés à rouvrir dans 12 provinces du royaume, un premier pas qui permet aux petits producteurs locaux de vendre leur production (bétail, volaille, oeufs).

Première réouverture de souk rural depuis fin mars

Le 12 mai 2020 à 21h36

Modifié 11 avril 2021 à 2h46

Il s'agit du souk d'Outat El Haj dans la province de Boulemane. Les souks ruraux hebdomadaires ont été autorisés à rouvrir dans 12 provinces du royaume, un premier pas qui permet aux petits producteurs locaux de vendre leur production (bétail, volaille, oeufs).

Cette réouverture a eu lieu dimanche 10 mai. Boulemane est une province sans cas actif de Covid-19.

Contacté par Médias24, Youssef Alaoui, président de la FISA, nous a indiqué que « cette réouverture s’est très bien déroulée. Les ventes ont repris. Il y avait surtout de l’ovin et c’est le plus important ».

Youssef Alaoui estime que la situation était bien maîtrisée par les autorités locales pour éviter les attroupements et rendre la circulation et les échanges fluides, sans pression. « Et sincèrement, je félicite le Ministère de l’Intérieur pour le travail qui a été fait : une rapidité d’exécution et maitrise parfaite ». 

Voici les 12 provinces concernées par cette décision de réouverture des souks ruraux: Sidi Kacem, Figuig, Tétouan, Khenifra, Safi, Errachidia, Fkih Ben Salah, Boulemane, Settat, Chtouka Ait Baha, Khemisset et Jerada.

La décision de rouvrir d’autres souks sera prise en lien avec la situation épidémique de la zone concernée.

La même source annonce l’ouverture imminente des nouveaux souks pilotes entièrement pris en charge par le ministère de l’Agriculture: il s’agit de points de vente ouverts 4 jours au lieu d’un seul, ce qui permet d’étaler la fréquentation 4 fois.

A lire aussi


Maroc : Une lente reprise prévue et un risque sur le financement des entreprises privées (FMI)

Le chef de la mission du FMI au Maroc, Roberto Cardarelli a dressé un état des lieux de l’économie marocaine et des risques liés à la crise. Pour lui, la reprise économique est bel et bien amorcée. Mais le poids du tourisme dans l’économie et son lent redémarrage seront pénalisants. L’accroissement des besoins de financement du Trésor pourrait également impacter la disponibilité des crédits au secteur privé.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.