DGSN: 2.070 bénéficiaires du mouvement de mutation en 2019

Un total de 2.070 fonctionnaires de la Direction générale de la sûreté nationale a bénéficié du mouvement de mutation en 2019, dont 1.215 ayant formulé la demande pour des raisons sociales, personnelles ou de santé.

DGSN: 2.070 bénéficiaires du mouvement de mutation en 2019

Le 2 août 2019 à 12h36

Modifié 10 avril 2021 à 21h37

Un total de 2.070 fonctionnaires de la Direction générale de la sûreté nationale a bénéficié du mouvement de mutation en 2019, dont 1.215 ayant formulé la demande pour des raisons sociales, personnelles ou de santé.

Quelque 855 fonctionnaires ont été redéployés dans le cadre de permutations ou de demandes urgentes, notamment pour des considérations sociales et humanitaires, précise la DGSN dans un communiqué. Ces dossiers « ont été traités de manière immédiate depuis le début de l’année en cours ».

L’annonce des résultats de ce mouvement de mutation annuel intervient en application d’une note de service du directeur général de la DGSN, publiée le 30 novembre 2018, portant sur la gestion rationnelle et optimale des ressources humaines de la Sûreté nationale. Il s’agit également de tenir compte des équilibres nécessaires, en terme de quota, entre les différents services et commandements de sécurité à travers le Royaume, a ajouté le communiqué.

Ce mouvement annuel a traité toutes les demandes des fonctionnaires, hommes et femmes, souhaitant changer d’affectation pour des raisons sociales ou personnelles, tout en donnant suite à celles qui remplissent les conditions objectives et répondent aux délais fixées par la note référentielle qui organise les demandes de mutation et de redéploiement des personnels de la DGSN.

Notant que ce mouvement de mutation a également tenu à répondre aux demandes des personnels affectés à des commandements géographiquement éloignés, la DGSN relève que 298 fonctionnaires en poste à la préfecture de police de Laâyoune, à la sûreté régionale de Ouarzazate et d’Errachidia, aux districts provinciaux de Tata et de Bouarfa, et aux commissariats de police de Figuig, de Missour et de Ain Bni Mathar ont bénéficié de ce mouvement.

Le mouvement a, en outre, bénéficié à 66 personnes affectées aux brigades mobiles de maintien de l’ordre et aux groupes d’intervention rapide.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata : Baisse du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.