Commissions permanentes: les députés seront sanctionnés pour leurs absences

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, met en garde les députés contre les absences des commissions permanentes.

Commissions permanentes: les députés seront sanctionnés pour leurs absences

Le 9 mai 2019 à 10h58

Modifié 10 avril 2021 à 21h09

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, met en garde les députés contre les absences des commissions permanentes.

Lors d’une réunion mardi 7 mai avec les présidents des commissions permanentes, M. El Malki a insisté sur la nécessité de parachever les aspects organisationnels en lien avec les activités de ces structures, indique un communiqué de la Chambre des représentants.

Il a également mis l’accent sur la participation effective des membres aux travaux des commissions et sur l’application des sanctions en cas d’absence, conformément aux dispositions des articles 69, 105 et 106 du règlement intérieur de la Chambre, notant qu’il a été décidé d’entamer la mise en œuvre de ces dispositions.

Il a en outre appelé à une activation optimale des compétences des commissions permanentes dans le volet relatif au contrôle de l’application des lois, tout en plaidant à poursuivre la promulgation des décrets et à évaluer l’impact spécifique de chaque loi.

Au cours de cette rencontre, les participants ont relevé l’importance de créer une chaîne parlementaire pour diffuser et faire connaître les activités parlementaires.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 1er trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.